Refuge pour corps et âmes perdus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   Jeu 27 Juin - 13:33


Pourquoi craindre de mourir si nous ne restons pas mort?
















Nom :Amelissia
Prénom : Amaryu
Age : 19 ans
Race : Zombie
Sexe : Dame
Description physique et morale


Qui suis-je? Que suis-je? Ces questions ne méritent pas une grande attention. Un nom suffit, le reste n'as pas d'importance. Les mots ne sont qu'une suite de lettres que chacun arrange et comprends comme il le souhaite. Mais bien agencés ces mots peuvent former des merveilles qui atteindrons le cœur de chacun. Mais trêve de philosophie, ce ci n'est pas une dissertation !

Plaisanter, c'est plier les mots à sa volonté. Imaginer, c'est plier le monde comme nous le souhaitons. Voir ce que les autres ne voient pas, d'une façon qu'ils ne comprendraient pas. Rire quand il faudrait pleurer, sourire dans toutes les circonstances. C'est ce que la vie apprends à ceux qui ont souffert. Un moral qui ne craque pas devant l'adversité mais contre une peluche tant aimée. Un caractère bien trempée, plaisantin, assez pour devenir ridicule, peut être même un peu lourd. Comme mon corps.

Oui, j'ai un corps ... de vache. Malheureusement pas dans la partie préférée des hommes située entre l'estomac et le cou ou il faut limite mettre le nez pour s’apercevoir qu'il y à quelque chose... Il y à certaines choses dans le corps qui ne grandirons jamais, dans la tête aussi, d’ailleurs ... Mais avoir l'âge mental d'un hamster peut parfois se révéler utile ! Tout comme d'être petite. En plus de susciter une espèce d'instinc maternel chez les gens, ça permet de se faufiler partout. Il est facile d'être discret du bas de mes 1m54  et une quarantaine de kilos mouillée ! Enfin si on oublie l'éternelle ( et virevoltante, et pleine de dentelle ) jupe rouge assortie à un châle dont le rouge pique presque aux yeux. Assorti à un haut blanc, ça se marie très bien avec mes yeux vert et mes cheveux roux, qui descendent plus bas que la taille et semblent en permanence être passés par une tempête tant ils sont durs à coiffer.

Que dire de plus? Je me moque de ce que les gens peuvent bien penser de moi. Les blagues sur les roux, je les connais toutes. Celles sur les nains aussi. Cela reflète bien la stupidité des humains, bien que certains relèvent la moyenne, bien heureusement. Ah oui, j'ai oublié de vous parler de mon attrait presque irrésistible pour les peluches à forme de chats, ma haine irréversible contre les bonbons, chose étrange quand on aime autant les sucreries que moi ! Et j'ai faillit oublier ... je suis un zombie ! Non pas la bestiole en lambeaux qui bouffe des gens ! Un zombie respectable qui pourrit pas ( enfin essaie ) et qui mange des animaux ... ben oui mon regime reste à base de viande, même si je mange encore un peu de tout. Pas de viande égale putréfaction, alors même si j'aime pas ça j'ai pas le choix, heureusement que cuit ça passe !

Alors voici un petit récapitulatif. Je suis petite, rousse, me ballade en jupe rouge. J'ai les yeux vert, suis un zombie, adore les peluches en forme de chat, les chats tout court, les pâtisseries, et les vampires, je vous expliquerai pourquoi plus tard. Je n'aime pas trop les humains, déteste plus que tout les bonbons, les légumes, la viande crue et les épinards parce que ... c'est moche. Et voilà, à vous les studios !



Histoire


Je ne vais pas raconter comment je suis née. Pas parce que je ne veux pas, mais parce que l'on ne m'en a jamais parlé. N'ayant jamais eu droit à un anniversaire je ne sais même pas quel jour je suis née. Ma mère était une femme au foyer élevant trois enfants, et mon père cumulait les petits boulots parce qu'il était incapable de garder un travail fixe bien longtemps, la faute à son caractère bien trempé qui en faisait trembler plus d'un ... sauf ma mère, qui en plus de ne pas trembler criait plus fort que lui. Ce n'était pas de la haine, seulement une manière bien à eux de montrer leur amour.

L'arrivée d'un quatrième enfant, et seule fille de la famille n'as pas été un grand moment de choix. Pas parce que les parents voulaient un autre garçon, mais parce que la fillette avaient des yeux verts et des cheveux roux, alors que la mère était brune aux yeux marrons et le père brun aux yeux bleus, descendant d'une longue lignée de brun ou l'on ne vit jamais un roux ou quelqu'un avec les yeux verts. Nul ne savait comment cela avait pût se produire, mais la famille croyant au diable pensait qu'elle en était la fille.

Ils abandonnèrent le bébé sous un arbre, dans une rue peuplée le jour mais déserte la nuit. La fillette passât les premières années de sa vie à changer de famille, sans qu'une ne lui apporte la moindre affection. Jusqu'au jour ou un étrange être la trouva dans l'arbre ou elle avait été de force perchée, alors qu'elle n'avait que depuis peu trois années. Il s'agissait d'un homme, d'une sidérante beauté, avec de magnifiques yeux rouges. Alors que les gens passaient sans la regarder, il lui avait tendue une main secourable, à cette fillette vêtue de haillons au regard vite abandonnée dans un arbre.

Il y eut fort à faire pour cet homme. La fillette ne savait pas parler, ne mangeait rien, avait peur dès qu'on s'approchait d'elle, et son corps portait les marques de nombreux coups. Mais cet homme avait tout son temps. Il commença d’abord par l'apprivoiser, en lui parlant d'une voix incroyablement douce et chaleureuse. Une fois la fillette habituée à sa présence il commença à lui apprendre à marcher, à parler, toutes les choses qu'un enfant de son âge doit normalement connaitre. Il réussi à la nourrir bien que la première chose qu'elle croqua fût son doigt, parce qu'elle avait glissé.

Mais si la fillette grandissait, si elle savait maintenant marcher, parler, chanter et faire de magnifiques dessins à la craie sur les murs, elle n'arrivait pas à se rappeler de son nom. Elle ne connaissait pas non plus le nom de son bienfaiteur, qu'elle appelait Papounette. L'homme lui donna alors le nom d'Amaryu, dont lui seul connaissait le sens de ce mot. Elle grandit comme une fillette normale, excepté que son éducation se faisait à la maison. Elle vit bien que les années passant Papounette ne vieillissait pas, et c'est le jour ou elle lui posa la question qu'elle apprit l'existence des vampires.

Il ne se passât guère de chose intéressante durant sa vie jusqu'à ses quinze ans. Son Papounette lui parlait souvent d'un lieu qu'il recherchait depuis toujours, ou tous les êtres abandonnés pouvaient aller. Il n'en savait qu'une chose: qu'on le trouvait dans une armoire. Amaryu pensait qu'il s'agissait d'un conte de fée, jusqu'à un beau jour d'hiver ou il neigeait, quand son Papounette ne rentra jamais à la maison. Il lui avait apprit à vivre seule, à cacher cette rousseur qui terrifiait tant les gens. Alors elle se teint les cheveux en noir, et commença à travailler dans le petit café en face de la maison.

Mais un salaire ne suffisait pas, alors elle chercha un autre travail, et finit dans un bar à servir des bières après minuit. Il ne lui restait que peu de temps pour elle, et un jour de repos ont vint frapper à sa porte, lui demandant de plier bagages dans le mois parce que le propriétaire de la maison avait été déclaré mort et qu'ils voulaient la vendre à quelqu'un d'autre. Papounette mort, elle n'y croyait pas. Mais elle n'avait pas le choix. Elle déménageât dans un appartement miteux au loyer exorbitant entre ses deux travail.

Les gens ne l'aimaient pas. Ses cheveux noirs que l'on devinait facilement teints, cette indifférence à tout mauvais traitements, sa capacité à tout tourner au ridicule énervait les gens. Ça, et l'étrange don qu'elle avait découvert en faisant tomber un verre, qui s'était immobilisé en pleine chute sans que personne ne le touche. Ils mirent tout de même trois années avant de frapper. Peut être parce qu'ils en avaient assez, ou bien parce que l'un d'entre eux l'avait vu un jour de repos en ville sans sa teinture noire, ou qu'un autre s'était aperçu en l'espionnant qu'elle attirait de petits objets à elle sans les toucher, chose à laquelle elle s'entrainait depuis l'accident au bar trois ans auparavant. Une rousse insolente qui ne réagissait pas à leurs avance et les envoyait bouler de mots bien sentis méritait une punition, surtout quand elle utilisait d'anormales capacitées.

Un beau matin de printemps ou il pleuvait des cordes ils l'attendirent en bas de chez elle. Dès qu'elle sortit on lui jeta un sac sur la tête avant de la jeter dans une voiture. Quelques minutes plus tard elle sentit qu'on la portait, avant de la jeter dans ce qui semblait être une boite. Le bruit de la pluie ne recouvrit pas ce lui de la boite que l'on fermait, ni celui de la terre qu'on jetait dessus. Content de leur punition, les hommes étaient partit, prévoyant de venir la sortir de la quelques jours plus tard, histoire de voir si elle avait survécût ou pas.

La jeune femme se réveilla bien plus tard, dans une tombe, le corps étrangement engourdit, incapable de bouger plus qu'un bras. Elle tapait faiblement contre les parois de sa prison, essayant vainement de sortir. Elle y resta un temps qui lui sembla infini avant  qu'un bruit étrange n’attire sont attention. Quelqu'un creusait en dessus d'elle. Elle fût sortie de son trou pas la même espèce qui l'avait déjà recueillit une fois: un vampire. Il lui apprit qu'elle était là depuis plus d'un mois, et que le manège étrange de trois hommes avait attirré son attention. Ils venaient souvent au cimetière, ouvrant des tombes au hasard. Ils avaient oublié ou ils l'avaient enterrée et avaient fini par arrêter de venir.

Amaryu était effrayée. Elle ne sentait pas son cœur battre, et son corps portait des marques ... de pourriture. Elle avait finit par mourir, mais n'était pas restée morte longtemps. Apprendre d'un vampire que l'on est un zombie est une expérience assez étrange. Se faire expliquer le retour à la vie par quelqu'un l'ayant vécu, mais d'une autre manière avait le mérite d'être assez clair, bien qu'elle n'en retînt pas grand chose. Les zombies se nourrissent de viande, mais pas forcement d'humains, il suffit de les habituer à la viande animale et il pourra même se nourrir de celle trouvée en commerce. C'est ce qu'elle apprit à faire pendant les prochains mois, aidée par un vampire du nom étrange d'Erien, qui semblait étrangement habitué à s'occuper de morts en tous genres. Elle resta presque un an avec lui, apprenant à contrôler ce corps de zombie qui pourrissait si on ne le nourrissait pas assez, qui ressemblait à celui d'un humains quand elle mangeait correctement, et donc elle arrivait à soigner les blessures avec un surplus de viande. Erien partit dès qu'elle sût se débrouiller seule. Ils avaient vécu dans diverses maisons qu'ils squattaient, laissant donc la jeune femme à la rue. Elle avait 19 ans maintenant, assez vieille pour que personne ne s'offusque de la voir dormir par terre dans un coin. Puis un jour ou elle errait elle vit une armoire, totalement incongrue dans une rue déserte, et en poussa la porte ...


Petites infos importantes

-Orientation (sexuelle): Aucune c'est possible?

-Pouvoirs :Régénération du corps ( en mangent de la viande. Ce pouvoir lui sert plus à éviter de se putréfier, sinon une régénération des blessures est possible ... hors combat, et en mangeant la viande citée plus haut. )
Télékinésie ( sur des objets de moins de 5 kilos, sans prendre en compte la forme, plus l'objet est petit plus facilement elle le maniera. Avec de la concentration, beaucoup, elle peut soulever quelqu'un, mais deux trois secondes. )

Points forts :Résistance à la douleur ( comme tous les zombies ), capacité d'adaptation à un peu tout ( en le tournant en ridicule bien sur ) et dents pointues ( comment ça c'est pas un point fort, ramène donc tes ... ton bras pour voir ! )

Points faibles: Aucune endurance ( c'est pas une question de fatigue mais de volonté, l'endurance c'est trop fatiguant mentalement ), la paresse ( citée dans le point 1 ), son sommeil quand elle à une peluche dans les bras ( impossible à réveiller, même en cas de tempête ).



Prénom : Gagou !

Comment as-tu connu le forum ? Par les Top-site.

Tu as lu le règlement ? Quoi, ce truc plein de mots bizarres entre crochets? Qui disaient un truc du genre : Écrire c'est mettre en ordre ses obsessions?

Autres : Euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh ... BOUH !

Par Akino de Templactif


Dernière édition par Amaryu Amelissia le Jeu 27 Juin - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vampire
Messages : 136
Date d'inscription : 24/05/2013
Localisation : 1-Infirmerie pour mes poches de sang. 2-Je me balade ^_^
MessageSujet: Re: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   Jeu 27 Juin - 15:35

Bienvenue ! :D^^ Aller la Zombie ! On va se promener a la nuit ! ^^

--------------------❤--------------------


De moi ( Merchi Sheshe pour la phrase :P ):
 
♥ Cadeaux de mes Aminoux ♥
Merki Sheshe *-*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ange-Démon
Messages : 135
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 20
Localisation : Je prend le thé avec mon ombre! Et oui,c'est possible DX
MessageSujet: Re: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   Jeu 27 Juin - 16:17

Je te valide

--------------------❤--------------------

Merci Keiko!
Spoiler:
 


Merci Setsu!
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   Jeu 27 Juin - 16:40

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Esprit
Messages : 372
Date d'inscription : 24/04/2013
MessageSujet: Re: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   Jeu 27 Juin - 21:07

Re bienvenue
Merci Mitsuo de l'avoir validée ^^j'étais chez ma maimie

--------------------❤--------------------


De mes Aminounets :D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinan-shigiku.forumactif.org
avatar
Vampire
Messages : 136
Date d'inscription : 24/05/2013
Localisation : 1-Infirmerie pour mes poches de sang. 2-Je me balade ^_^
MessageSujet: Re: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   Jeu 27 Juin - 21:29

Et je connais l'histoire ^^ x) folle aventure chez ta mamie Koko XD

--------------------❤--------------------


De moi ( Merchi Sheshe pour la phrase :P ):
 
♥ Cadeaux de mes Aminoux ♥
Merki Sheshe *-*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amaryu Amelissia, une morte qui ne le reste pas ! [Terminé !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un vieux tigre reste dangereux. (Terminé ne pas oublier de changer le nom en Barbe Rouge svp)
» L'avenir dira le reste.
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Amy Winehouse est morte
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku :: Poubelle non-puante :: >>Archives :: Fiches de présentation-
Sauter vers: