Refuge pour corps et âmes perdus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Dim 14 Juil - 16:39

Reposée fatiguée, les deux en même temps. Brouillard doux brouillard qui remplit ma vie, la berce et lui chuchotent quelques chansons si belles si tendres. Où suis-je encore ?  Je me sens seule seule si seule dans ce monde où le soleil cruel et sanglant vole dérobe la place à la lune lune lune. Isolée isolée, perdue abandonnée aussi. Je ne vis ne chasse ne tue que la nuit je me " repose " le jour, telles étaient mes horaires. Bouleversées renversées oubliées oubliées maintenant. Adieu adieu. j'honore je respecte je satisfait encore  le monde lunaire, j'achève je fais disparaître encore les vermines. Toujours encore toujours encore. Ma vie existence se résume à cela. Tuer exterminer les vermines. Au revoir, rejoignez acceptez le Monde des Morts. Ayez peur peur de ce dernier. Craignez le comme tu me crains.


Ma chambre chambre, je la cherche je ne la trouve pas. Où suis-je encore ? Abandonnée abandonnée, perdue isolée aussi. Il n'y a personne personne, vide est l'endroit où je me trouve. Quoi de plus étonnant ? C'est la nuit la nuit, durant sa splendeur obscure, alors qu'on supplie le monde des Ténébreux à se lever à se réveiller à se reprendre. À parcourir de nouveau les sentiers de la vie sombre de la nuit et de la lune. Pas pas pas dangereux et souples, silencieux et bruyants, invisibles à l'écoute des vermines, délicats à l'écoute de ceux qui savent se pencher sur le monde.

Couloir couloir, long étui sans fin dont la fin ne se voit jamais perdu dans les tréfonds mystérieux de ce bâtiment. Perdue perdue, isolée abandonnée aussi. Puis, je vois je remarque je scrute quelqu'un. Un homme grand fort beau sexy, à l'odeur particulière particulière des vampires, sanglante et fraîche oui fraîche si fraîche. Je me stoppe m'arrête et  continue de le regarder, mon corps fin exquis délicat tourné vers lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Dim 14 Juil - 18:30

Après avoir quitter la salle de cours et laisser en plein Miyuki comme une merde, je vagabondais encore dans le couloir. En fait, j'aime bien les couloirs. À vrai dire, c'est là où l'on rencontre le plus de monde. C'est le carrefour de tout il faut dire : la cantine, les classes de cours, les escaliers, les chiottes et j'en passe. Bref, je restais là, longtemps. Tellement longtemps que la nuit tomba.

J’étais adosse sur le mur près d'un cassier pour aller fumer une cigarette. Bizarrement, on ne m'a pas encore reproché cela. Pourtant il est interdit de fumer dans l'établissement, les pions sont en train de se toucher ou quoi ? Peu de prof, peu de surveillant ... C'est quoi de ce bordel ! J'ai pu même baiser sans interruption ! Bref, même si on me disait quelque chose, j'en ai rien à foutre ! Qu'on me foute 5h de colle, j'en ai rien à branler !

Je tirais ma première latte dans mon coin, entre le mur et le cassier en repensant à tout cela et surtout à Miyuki. Pour vous dire j'avais passé ma main sur mon cou. C'est vrai qu'elle m'avait mordu ... Ca n'avait pas le temps de cicatriser car elle m'avait fait ça assez récemment. J'essayais donc de cacher ça avec mon col de ma veste mais c'était pas gagné ...

Quand soudainement, je repère une énergie qui m'aie très familière ... Celle d'un vampire. Je relève la tête et je balaye le regard, regardant chaque personne, une par une qui était encore là. Et bizarrement, il y a quelqu'un qui m'avait aussi reconnue car l'autre que je la regardais, elle était en train de me fixer. C'est donc toi la vampire que je ressens ... Charmante demoiselle ~ J'avais un léger sourire qui se dessinait sur mon visage. Je croissais donc mon regard contre le sien. Encore un rouge envoûtant. Aussi perçant que ceux de Miyuki. Je ne parle qu'elle on dirait mais c'est de l'histoire ancienne. J'ai trouvé ma nouvelle victime.

Je finissais donc ma cigarette, balançant le mégot comme ça et je m'approchais donc de cette demoiselle. Je pouvais bien ressentir son aura sombre, tellement excitant. Elle dégageait la peur et le désir. Je pouvais vraiment pas m'empêcher de la regarder dans les yeux pour ressentir tout cela. Une fois près d'elle, j'avais un sourire narquois laissant apparaître une canine.


- Perdue ? ~

Je jouais les séducteurs. Elle devrait vite avoir confiance en moi en étant de la même race que moi. Nous avons tendance à nous retrouver et à nous solidariser pour montrer notre supériorité face aux autres. Normal non ? Les vampires sont les meilleurs dans tous les domaines ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Dim 14 Juil - 18:38

Un homme homme, oui tu es un bien un homme et ce n'est pas pour rien que tu l'es. Sourire oui doux sourire qui se dessine sur ton visage alors que tu t'approches de moi, viens rejoindre ma personne mon être ma substance. Tu me connais je te connais. Narquois narquois est ton visage. Pointue pointue est ta canine. Acérée effilée dangereuse. Tu es un chasseur chasseur de vermines. Tue tue tue comme moi je tue, tue avec moi, ai-je envie de te dire, comme pour chaque vampire.

Aura aura aura douce malsaine et sombre si sombre. Nuit nuit tu me fais penser à la nuit, si belle et si cruelle à la fois. Tu es comme elle comme elle, en fait. Je te scrute je ne te lâche pas du regard que tu affrontes sans hésiter sans sourciller. Réponse réponse je dois vite de donner une réponse. Mais je prends mon temps, te fais languir. Jusqu'où va l’intérêt que tu éprouves pour les sueurs buveurs de sang ?

« Pourquoi, ça t'intéresse ? »


Visage fermé terne sans émotions. Yeux brûlants brûlants du contentement de trouver un de mes pairs. Heureuse heureuse ou peut-être pas. Ton bourru impatient, impatient de savoir où se trouve ma chambre.


Dernière édition par Karma M. Nox le Dim 14 Juil - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Dim 14 Juil - 20:00

Réponse froide. Bizarrement, cela ne m'étonnait pas. Je gardais mon sourire. J'avais même ricané. C'est dans mes habitudes de tout façon. Les filles de ce genre me plaisent beaucoup. Et ce genre de réponse me faisait. Même si elle était réfléchit, c'était une mauvaise réponse de sa part.

Je m'approchais d'avantage d'elle, toujours en la fixant dans les yeux. C'était comme si j'étais hypnotisé par son regard. Mais j'avais toujours la tête sur les épaules !


- Ne fait pas l’innocente ... Nous savons très bien qui nous sommes l'un et l'autre. Ne fait pas ta grande, chérie ~

J'avais déjà mis les points sur le i en disant tout cela. Je ne voulais pas jouer à son jeu mais elle va devoir jouer à mon jeu tout en respectant mes règles. Je voulais vite prendre le dessus sur elle et je mis à lui prendre une mèche de ses cheveux noirs et je suis mis à jouer avec.

- Que fais-tu là dans cette établissement ? T'as un but précis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Dim 14 Juil - 20:09

Tes mots oui tes mots si cruels. Innocente innocente ? Crois-tu réellement que je suis innocente ? Non non erreur, fourberie tromperie. Ris ris de ta blague malsaine. Mais ne me dis plus que je suis innocente. Prends mes cheveux, si tu veux si tu le souhaites. Je te les laisse. Mais ne dis plus ça plus jamais. Non non, ne le dis plus. Ou je te tue tue tue, et nous ne tuerons pas ensemble. Tes doigts sont fins fins et précis. Vampire doux vampire. Tendre confrère. Tu es étrange si étrange. inconnu à tout ce que j'ai pu connaître des serviteurs de la Nuit, notre maîtresse si froide si belle si enchanteresse. Piégée ensorcelée elle m'a, son esclave je suis devenue. Toi toi toi, homme séduisant, tu me rappelles celui qui m'a mordu. Tes yeux yeux sont les mêmes, identiques comme deux gouttes à celui de l'autre.

Ton appartenance à la race de la Lune m'oblige à te dire la vérité, à ne pas ne pas te mentir. Je nie, tente d'oublier malgré que je sais que je ne peux pas, tes yeux si enjôleurs. Les miens si froids et si brûlants, rouges tels deux brasiers, te scrutent te fixent te déchiquettent en milles morceaux. Mais c'est amical, sympathique, une preuve de ma bonne volonté.



« Exterminer la vermine. »

Ma réponse si seule si simple. À quoi pouvais-tu t'attendre ? Nébuleux ténébreux sont mes cheveux. isolée est la mèche que tu as capturé dans tes doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Dim 14 Juil - 20:59

Cette fois-ci, j'avais un sourire sincère et satisfait. "Exterminer les vermines", ça, ça me plait. Nous avons donc le même but mais je pense que que nous n'avons pas le même ennemis. Cependant, pourquoi pas supprimer tout le monde ? Fini les problèmes d'hybridation tu me diras. Entre vampires, nous faisons une bonne tribu bien organisé. Cela fait donc d'elle une bonne partenaire. Je pense qu'elle n'est pas bête, elle aussi doit penser comme ça. Elle me donnait de plus en plus envie de me venger et de tuer les gens qui méritent de crever. Je n'hésiterais pas à m'en prendre aux gens d'ici. Mais avant, il serait mieux d'attendre encore ... Nous sommes que trois vampires pour le moment ... Nous devons être plus.

Je continuais donc encore à jouer avec ses cheveux. Elle va vite remarquer que je suis quelqu'un de très tactile. Enfin, elle le remarquera mieux une fois dénudée ~


- Bien ~ ... Je vois. Pas besoin de savoir plus à ce propos... Nous pensons pratiquement à la même chose. Je dois être fort t'intéressant pour que tu m'es regardé comme ça longuement. Avoues le ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 15 Juil - 12:57

Dans ton regard regard passe une lueur si belle et si douce que je connais si bien. Oui oui, celle de la mort, celle qui me montre que tu veux tuer. Tue tue tue tue, avec moi, ai-je envie de te dire. Mais tôt, trop tôt est l'instant pour te faire confiance. Je te laisse t'amuser avec mes cheveux noirs et profonds, longs interminables jusqu'à mes fesses. ils sont un immense chemin, sentier imperturbable que trace ma vie. Oui oui oui, depuis ce jour, je les laisse pousser. Je revois je revois cet être qui est à l'origine de tout. Leurs pointes sanglantes flamboyantes comme yeux, si radieuses et si ternes à la fois. Elles me paraissent éteintes endormies bercées par le doux vent qui me pousse sur mon chemin. Illusion illusion, ce n'est rien d'autre malheureusement.

Une nouvelle fois encore et encore, tes yeux me plongent dans des lieux que j'aurais aimé tant aimé oublier. Mais tard trop tard, la marche arrière a été brisée depuis des décennies. Tout mon être me dit de me méfier de toi, de tes tendres paroles si séduisante si délicates, que ce n'est qu'une pauvre façade que tu te donnes que tu te permets d'emprunter. Menteur tricheur trompeur. Serviteur de la Nuit.

Tes doigts tes doigts ont toujours ma mèche soyeuse et déjà regrettée. Je me rends compte me rends compte de la maigre minuscule distance qui nous sépare. Je sens je respire ton odeur personnelle, celle qui compose écrit constitue ta vie. bel radieux homme sombre que tu es. Enjôleur narquois séduisant. Tout ça en même temps. Cruelle cruelle est la Lune de tous nous donner une apparence si parfaite et si sculpturale. Sadique sadique est la reine Blanche de ne pas m'autoriser à boire ton sang. C'est malsain, dit-elle, de s'abreuver du sang d'un autre vampire. Mais tu sens bon bon bon. Je te veux te désire te souhaite. Viens viens, laisse moi goûter à ton sang sang sang.

« Peut-être bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 15 Juil - 15:18

Je remarque que cette fille est très mystérieuse. Elle cache assez bien son jeu et ne répond pas à mes questions, elle préfère les détourner ... Manque de confiance ? Surement. Elle doit être méfiante vis à vis de moi. Mais ... qu'elle continue. Cela rends le jeu plus difficile et plus amusant, voir excitant.

Je m'approche d'avantage d'elle, collant presque ma poitrine contre la sienne, ma bouche près de son oreille pour lui chuchoter quelque chose. Je pouvais mieux sentir son délicieux parfum.


- Arrêtes de tourner autour du pot... Tu prévois de me faire quelques chose ? Dis le moi, et je verrais si je peux exaucer ton souhait.

Etant très poche d'elle, je pouvais pas m'empêcher de la toucher, lui caresser le visage, doucement avec mon doigt. Je pouvais donc remarquer qu'elle avait la peau lisse. Je me reculais à nouveau d'elle, tout en restant quand même près d'elle, croissant à nouveau son regard. Ensuite, je ne me gênais pas pour la mater comme on dit, je baisse mon regard pour inspecter son corps et ses formes. Il faut avouer que cela me plaisait beaucoup.

- Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 15 Juil - 15:31

Tu fais un nouveau pas pas, si petit et pourtant qui réduit tellement tant la maigre minuscule distance entre nous deux. Proche proche proche, tu es plus proche de moi à chaque instant. Ta bouche ta bouche je sens ta bouche qui frôle mon oreille, délivrant libérant ses mots. Ton doigt ton doigt ton doigt vient me caresser lentement si lentement mon visage. tu le laisses traîner s'éparpiller dessiner les contours exquis et délicats. Ton regard ton regard ton regard s'aventure sur mon corps aussi délicieux que mon visage. Délicieux délicieux délicieux. Tout me ramène à ton sang à te boire à te goûter. ta saveur ta saveur ta saveur se laisser percer deviner à travers ton odeur mâle et charmeuse.

Trop trop c'en est trop. Tu réveilles ma soif, j'éprouve tant le besoin de m'abreuver de faire taire ma soif de curiosité et de sang. Tu es un vampire vampire comme moi ma personne mon existence. Tu ressembles tu es l'identique de celui qui m'a transformée. Et tu sens bon bon si bon. Mes pieds me soulèvent me relèvent me font paraître plus grande. Sur leurs pointes, je me penche vers ton cou, et passe ma langue dessus sensuellement. Envie envie envie de goûter ce qui se trouve en dessus.

« C'est probable. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 15 Juil - 19:10

Je voyais clairement son jeu maintenant. Je sentais ses lèvres frôlaient ma peau et sa langue sur mon cou. J'en frissonnais de plaisir. Je passais ma main dans ses cheveux pour les caresser. Pense-t-elle que je vais me laisser faire ? Et bien, elle peut se mettre le doigt dans l'oeil ! Je me suis déjà fait mordre une fois et cela ne se reproduira pas. Je me laisse uniquement croquer en cas d'urgente. Je ne suis pas une vulgaire proie.

Je remontais son menton avec mon index et je me suis mis à rouler une pelle. J'étais très délicat  avec elle, baladant mes mains sur son visage. J'avais fait ça pour qu'elle évite d'enfoncer ses crocs en moi. Je vais devoir me montrer prudent face à elle. Si l'occasion se montre, elle n'hésitera pas à me montre. La garce quand même ! Que cherche-t-elle vraiment à vouloir me faire ça ? On peut facilement remarquer son côté sombre et manipulateur. Mais qui sera le manipulé du manipulateur ?


- Penses-tu vraiment m'avoir comme ça ?

Je la regarde à nouveau dans les yeux, cette fois-ci avec un peu plus sérieux, froncé légèrement les sourcils. Je la regarde même de haut pour lui montrer ma supériorité sur elle. Cependant, je ne cherchais vraiment cela, juste lui montrer qu'elle devait faire attention à elle en vers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 15 Juil - 19:21

Tu n'es pas idiot. Tu n'es pas idiot. Ou alors, pas autant que je le croyais. Mais tu es méchant méchant méchant. Oui, tu l'es tu l'es. Tu ne veux pas que je goûte que je boive que je connaisse ta saveur ? D'un autre coté, je comprends. Je ne me laisserai n'autoriserai jamais jamais non jamais pour rien au monde, qu'on me mordre et qu'on s'abreuve de mon sang. Je bois bois celui des autres mais le mien oui le mien qui n'appartient qu'à moi est trop arrogant pour se laisser aspirer par les crocs avides affamés prédateurs des vampires comme moi.

 Puis, tu m'embrasses m'embrasses en relevant ma tête. Tu tentes de détourner changer échanger oublier le sujet de conversation et ma soif, n'est-ce pas ? Bizarrement, ça marche pendant un instant un moment subtil délicat. Un peu comme toi. Noie noie noie toi pauvre faim idiote stupide inutile. Me pousser à me nourrir de mes congénères mes semblables est ignoble. Je ferme les yeux un bref court petit instant, adoptant une mine un visage torturée mal au point. Mes lèvres s’entrouvrent, encore baignées de la saveur de la douceur des tiennes.

« Je ne me suis plus nourrie depuis longtemps. »


Une grimace un pincement de lèvres un petit froncement sourcils qui ressemblent au tien prend place sur mon visage blafard. J'avale je déglutis ma salive difficilement.

« Désolée. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Mer 17 Juil - 15:48

Essaye-t-elle de m'amadouer en disant ses mots ? Son visage avait aussi changé, se refroidissant. De l'intimidation ? De la manipulation ? Je ne savais pas trop. Je devais encore me méfier. C'est bizarre ça, se méfier de ses camarades ... Je ne le devrais pas en temps normal. Elle cache assez bien son jeu.

- Si tu as faim, prends-en toi aux plus faibles que toi mais si c'est une autre faim ...

 Je la bouscule vers le mur, un peu violemment mais ... pas trop quand même. Je devais montrer qui était le sexe fort en prenant l'avantage sur elle. Je ne pense pas qu'elle va se laisser faire aussi facilement, ça me semblerai bizarre ... Mais je devais essayer. Je glissais ma main droite sur sa cuisse et je l’embrassais au cou, grognant un peu frôlant mes dents sur sa peau sans la blesser bien sûr. Elle était vraiment délicieux et l'envie de goûter son sang était là mais je dois me contrôler. Après c'est réciproque !  Si je ne lui autorise pas à me mordre, elle en fera de même. 

Mais qu'elle ne tente pas ... Elle n'a pas intérêt ! Si elle le fait, c'est à terre qu'elle va se trouver... Enfin si elle est vraiment en manque ... On verra ... Je ne veux pas la voir s'évanouir par manque de force. Ca me fait chier quand même, deux femelles m'auront déjà mordue... Quel plaie quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Mer 17 Juil - 15:56

Tu sembles tu parais bien tant perplexe. Ne comprends-tu pas quelque chose ? Y'a-t-il quelque chose un fait une parole dont tu ne perçois pas ne voit pas le fondement ? Peut-être peut-être peut-être. Tu te montres soudainement plus  entreprenant plus agressif plus violent. Mais mais il y a toujours une certaine une touche de délicatesse dans tes gestes. Tu sais ce que tu fais. Mais tes gestes tes mouvements ton approche me font revenir à la réalité sombre sombre et cruelle. Ma faim s'oublie se noie sous la méfiance brusque intempestive que j'éprouve.

Je pose pose pose un doigt sur ton front sur ta peau lisse douce, et penche ma tête légèrement subtilement sur le côté laissant mes cheveux noirs noirs et profonds envoûtants ténébreux s'écouler en suivant mon geste à moi. Ta main droite vient trouve ma cuisse ta dentition blanche immaculée parfaite ma peau soyeuse blanchâtre de mon cou. Je te pousse juste un peu tout simplement avec mon doigt, te forçant un peu à prendre du recul.

« Qu'essayes-tu de dire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Mer 17 Juil - 17:11

Je ne montrais aucune résistance face à sa réponse, me lançant faire. Mes yeux étaient fermé et je souriais légèrement. Pourquoi brusquer les choses ? Un petit jeu de force se met doucement en place. J'ouvre lentement mes yeux, je pouvais encore une fois plonger mon regard dans le sien ... Fascinant. Je ne pouvais dire que cela. J'en profitais de ce moment pour passer mon autre main sous son maillot, sa peau est toujours agréable à toucher...

- Tu t'en prends aux plus fort que toi ~

Mon sourire s'élargissait devant elle. N'avais-je pas raison ? Entre nous deux, c'est bien moi le plus fort, celui qui contrôle la situation. C'est moi qui prend le dessus sur elle, c'est moi qui est sûr elle. Qu'elle essaye de me contre-dire, osera-t-elle ? Je pense pas.. enfin j'espère.

Il y avait aussi quelque chose que je devais savoir sur elle. Un truc assez crucial quand même pour n'importe quelle relation, son prénom.


- Au fait, tu ne m'as toujours pas dit comment tu te nommes ?

C'est assez important ici quand même vous ne croyez pas ? Je m'apprête à lui faire sa fête, je dois savoir comme elle s'appelle pour écrire son nom dans mon carnet de conquête ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Mer 17 Juil - 17:21

Ta main ta main aux doigts si tactiles si doux. Ta deuxième main ta main libre ta main gauche vient se glisser son mon maillot, caressant ma peau si blanche si pâle si blafarde si claire. Tes yeux s'ouvrent s'ouvrent en grand et tu te perds dans mon regard rouge flamboyant rougeoyant. Coule coule coule dans l'épaisseur de mes yeux à moi, oublie toi abandonne toi  à eux. tes lèvres tes lèvres à la saveur si agréable, leurs commissures s'étirent encore un peu. Crois-tu penses-tu que tu es plus fort que moi ? C'est vrai c'est compréhensible de dire ça maintenant. Faible faible je suis, accablée troublée par ma soif et l'envie de te goûter.

Tu me demandes sur mon nom tu t'interroges sur mon identité. Moi aussi à mon tour de sourire. Souris souris souris je souris. À moitié seulement cependant pour autant. Mes lèvres ne se détendent pas complètement pas entièrement. Des petites fossettes apparaissent se dévoilent sur mes joues. Je recule un peu plus ta tête, faisant pression appuyant avec mon doigt.

« Pourquoi poses-tu une question dont la réponse ne t'intéresse pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Mer 17 Juil - 20:41

Penses-t-elle m'avoir avec ce genre de réponse ? Non, au contraire, elle me donne encore plus envie de jouer avec elle. Et, le fait qu'elle continue aussi de me repousser ... Rha je jure ! Je dois encore aller plus loin !

Ma main qui était à son dos continue de monter, à monter jusqu’à décrocher quelque chose, je savais pas quoi mais c'était un truc de son maillot. Il faut dire qu'elle était légèrement habillé et donc facile à déshabiller. Un fois mon affaire faite, avec cette même main, je pris son doigt qui m'empêcher d'approcher d'elle et le mis dans ma bouche pour le lui mordre doucement et ainsi goûter à son sang. J'ai donc le droit à quelques goûtes pour qu'il était assez bon et que je prenais le temps de déguster. Le sang d'un vampire n'est pas mon préfère mais il reste délicieux venant d'une fille.  

- Préfères-tu que je t'appelle "Femme" ou bien ... "Esclave" ? ~

Un petit ricanement suivait. J'étais de plus en plus exister cependant. Je la voulais. Je relâchais son doigt et j'étais repartie pour lui rouler une pelle comme elle a jamais vu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Mer 17 Juil - 20:51

Il tombe tombe simplement, alors que ta main laisse tes doigts faire leurs affaires tranquillement lentement sûrement. Tu sais t'y faire comment faire les choses et tu ne les fais pas à moitié, comme qui dirait. Mon doigt posé sur son front est délogé, prisonnier de la même main qui m'a enlevé mon haut si léger. Au passage profitant tu aspires quelques gouttes de mon sang. Je te laisse faire ou du moins juste en partie. Tu ricanes tu ricanes comme je n'ai jamais entendu ricaner. Ça me fait avoir un petit soupir amusé déguisé transformé en sourire. Je te laisse faire une nouvelle fois. Tu m'amuses en fait.

Tu m'embrasses encore toujours. Je te laisse faire encore toujours. J'y prends même part. Pourquoi n'aurais-je pas le droit de m'amuser moi aussi ? Je pose ma deuxième main sur ton torse je t'éloigne de moi. Puis j'échange nos places. C'est toi qui est contre le mur maintenant. Tu as profité de mon sang, à moi de le faire. Je mords ta lèvre inférieure et comme toi, je te prends quelques gouttes. J'éprouve je ressens comme une attirance pour toi. Mais ce n'est rien d'autre que physique.

« Ça dépend. Comment veux-tu m'appeler ? Je peux faire les deux en même temps, si tu veux. »


 Après quoi je me rapproche de nouveau de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Ven 19 Juil - 15:29

Il était vraiment agréable de l'embrasser, c'était un vrai plaisir... J'ai hâte de passer à la partie supérieur. Mais la phase de séduction est tout aussi importante. Je sentais sa main sur mon torse et je me laisse bousculer pour me retrouver au mur, rapprochant à nouveau ses lèvres mais cette fois-ci, pour me mordre. Il faut dire que je l'avais un peu chercher. Je ne pouvais pas riposter et je lui laisse profiter un peu de mon sang. Pendant ce temps, j'en profitais encore pour la toucher, la caresser les cheveux puis son buste.

Elle ne veut vraiment pas dire son prénom ... Un peu bornée cette fille. Mais j'ai quand même besoin de le savoir. J'ai un peu plus de respect pour les gens de la même race que moi, les autres ne sont que de vulgaires femmes. Je devais trouver un moyen de le savoir. Je ricane encore à sa réponse, mais cette fois-ci un peu gêné.


- Allez ... dis le moi ...

Et puis ... Comme si elle pourrait être "mon" esclave ... Vu son allure, impossible. Ça serait trop beau pour être vrai tiens !

Elle s'approche encore de moi, encore un baiser ? Pourquoi pas. Je descends encore mes mains pour caresser ton corps et ton bassin. Je pouvais vraiment pas m'empêcher de la toucher. Trop agréable au touché. ~


- Qu'est-ce que tu tentes de faire là ? ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Ven 19 Juil - 15:56

Tu sembles étrangement bizarrement inexplicablement gêné. Crois-tu penses-tu que je vais rendre les armes ? La saveur des quelques minuscules si petites gouttes que je t'ai prises explose dans ma bouche créant un arôme une effluve de douces sensations qui m'éveillent. Tes mains l'exacerbe, cette sensation ce goût qui se propage dans mes veines dans mon corps. Bon bon bon il est si délicieux. T'a-t-on déjà dit que tu es succulent prodigieux sucré volupté, vampire ? Miam miam miam. Pourtant, je n'aurais pas du non n'aurais pas du le faire. Ma soif s'est retrouvée réveillée elle aussi. Et j'en veux j'en réclame j'en désire encore un peu plus.

Mais devinant que tu n'accepteras pas, que tu refuseras, je me mords la langue. Tes mains tes mains tes mains se baladent se promènent exécutent une petite balade promenade de santé sur mon corps. De ma droite droite, je dessine les formes que dessinent tracent tes muscles sous ton tee-shirt ( enfin si tu en portes un x) )  tandis que alors que pendant que ma bouche embrasse salue la courbure de ta mâchoire masculine masculine masculine.

« Désires-tu réellement connaître mon prénom ? »

J'y ai du mal à y croire. Tant trop de mal. Tu es comme moi on se ressemble on est de la même espèce. Mais je me méfie méfie méfie de toi. Tu me rappelles bien trop le commencement le départ le début de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Ven 19 Juil - 18:56

[NB : On préviens, Anatase commence à vouloir passer à l'action 8D]

Je sentie sa main froide sur mes muscles, je ne pouvais pas m'empêcher de les contracter pour les rendre durs même si de bas, il était déjà un peu. Il faut dire que mes heures de musculation en valent le coup. La plupart du temps, les filles aiment les mecs avec des tablettes de chocolat. Elle sera servie avec moi. Je me laissais touché, profitant de ses caresses et je continue de balader mes mains sur elle et toujours là ... à l'embrasser. Je faisais passionnément même si derrière il n'y avait pas d'amour. Qu'est-ce que vous croyez ? J'ai toujours était là pour la baise !

- Ouais ...

C'était un "ouais" sincère, en peu en expirant ... Je voulais vraiment le savoir quand même. J'en avais marre de tourner autour du pot. Je veux des choses directes et tout maintenant !

J'en profitais pour l'embrasser encore au cou et de descendre encore pour arriver à sa poitrine. Je n'avais pas encore dégrapher son soutif. Pas encore. Pour ça, il faut prendre son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Ven 19 Juil - 19:27

Tu es doué tu sais ? Tes mains sont douces tes doigts tactiles. Ils sont agréables, encore plus que ton sang. Chaudes et froides en même temps, délicates attentions pourtant si distantes. Je sais que malgré la passion que tu y mets, malgré la sensualité que tu y places, tu n'éprouves rien absolument rien rien rien totalement rien. Enfin, peut-être de l'excitement du désir, mais je ne suis pas assez arrogante pour croire pour oser croire pour oser penser que j'en suis à l'origine. Quoique ? Peut-être peut-être peut-être. Ou peut-être pas, au final. Toujours est-il que ça flatte ça rengorge mon égo déjà assez grand assez gonflé. 

Mon doigt qui s'amuse à dessiner le contour la forme le relief de tes muscles de ton torse. Puis je descend ma main, la laissant glisser sur ton ventre plat musclé parfait aux tablettes de chocolat si délicieuses et si appétissantes, avant de la remonter lentement, ton tee-shirt la suivant. Ton ventre nu s'ouvre à moi à moi à moi ainsi que la naissance de ton torse. Je penche ma tête vers eux, laissant ma langue se promener tranquillement sensuellement lentement. 

« Tu peux m'appeler Mana. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 22 Juil - 13:25

Sa tête descendait, encore et encore. Je ressentis sa langue sur mon corps. J'en avais des frisons. J'enlève mon t-shirt, le laissant tomber à terre, pour qu'elle ne soit plus embêter avec et aussi, surtout, pour qu'elle me dévore et qu'elle admire mon corps. Je vais lui donner envie de moi. Ainsi j'étais torse nu dans le couloir, il n'y avait que nous.

Mana, c'est ainsi qu'elle se nomme. Ça m'évitera de l’appelle par n'importe quel surnom. Enfin, le verbe "pouvoir" dans sa phrase me titille un peu. Peu importe après ...


- Moi c'est Anastase.

Les présentation faite, on peut enfin passer aux choses sérieuses ! Je caressais son visage et ses cheveux tant dis qu'elle continue de me lécher le corps. Je ne pouvais que demander plus.

- Tu les aimes mes abdos ? ~

Un peu crâneur mais, j'étais fier de mon corps bien battit. Il faut bien que j'attire les demoiselles avec .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   Lun 22 Juil - 14:02

Tu es vraiment très chanceux, tu sais. Tu es un vampire. Et nous les vampires vampires vampires sommes si spéciaux. Si beaux si cruels si parfaits. Nous vivons aux dépends des autres, nous nous accrochons à notre vie en volant en dérobant celle des autres. Mais nous sommes ainsi, uniques et redoutables, asservis au règne de la Lune. Notre capacité à séduire à chasser à capturer nos proies est exceptionnelle. Nous sommes sculpturaux, êtres radieux radieux radieux et pourtant si sombres si sombres si sombres. Tu le sais tu le sais comme moi je le sais. Tu en profites tu en profites comme moi j'en profite. Nous sommes là pour ça, après tout.

Tu sais, Anastase, tu as joli prénom. enfin, il est à ton effigie et à celles des vampires des buveurs de sang. Grandiose, un peu exotique peut-être, mais n'ayant pas sa pareille. Tu me demandes si j'aime tes abdos, mais après, qu'en sais-je ? Ils sont parfaits eux aussi, et ma langue traçant leurs contours ciselés fermes se régalent. Mais après ta question, je me recule de toi en me stoppant. Je penche penche penche ma tête sur le côté et te regarde t'observe te fixe.

« Oui. »


Puis je me rapproche de nouveau de toi, te rejoignant inlassablement, et pose mes mains juste en dessous de ton torse. Puis, rapprochant encore ma tête de tes muscles, je mordille ton téton [ Désolée, j'sais pas comment on appelle ça. /o ] avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pire, c'est que je ne peux même pas t'appeler vermine. { Pv. Anastase. }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» Les Perles Du Bac, Pire que le Débilitron, ou pareil XD
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku :: Poubelle non-puante :: >>Archives :: RPs terminés/abandonnés-
Sauter vers: