Refuge pour corps et âmes perdus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Mar 26 Nov - 10:20

- Daaaaah!

Quelqu'un qui frappe à la porte? Un coup de feu? Une explosion?
Non non, tout simplement GlaGla qui tombe de son lit. Elle se releva avec peine, encore dans le brouillard. Les cauchemars commençaient à se faire fréquents, sans compter les migraines qui les accompagnaient. En même temps, être en pleine forme après avoir rêvé de pingouins qui dansaient avec des loups pendant qu'un bébé dragon vert lançait des éclairs sur une blondinette coursée par une rouquine... ça relevait du miracle. Avec de petits yeux, elle regarda l'heure. 6:30 du matin. Trop tôt, beaucoup trop tôt, surtout pour elle. Elle se réinstalla dans son lit et ferma les yeux, en quête de sommeil réparateur... Tiens, un dragon vert... Elle rouvrit les yeux, 7:00... Pas moyen de dormir correctement. Elle balança ses jambes pour sortir de sous le couette et enfila des chaussons. Elle se déshabilla et ferma un peignoir rouge. Tant pis pour la grasse matinée, le seul moyen de se réveiller maintenant, c'était de prendre une bonne douche.
Elle ouvrit un tiroir et en sortit gel douche, shampoing, et fleur de douche. Elle attrapa une serviette noire dans son placard, et la voilà fin prête pour aller se laver. En trainant des pieds, la tête toujours dans le pâté, elle se dirigea lentement vers les douches. Une fois arrivée, deux portes se présentèrent à elle. Elle en ouvrit une sans vraiment faire attention, déposa ses affaires dans un coin à l'abri de l'eau, et se positionna sous un pommeau. Elle tourna sur le robinet d'eau chaude et fondit tant c'était agréable. Elle commença à se savonner, toute heureuse de se réveiller enfin. Un sourire illumina son visage alors qu'elle chantonnait déjà.
Au bout de quelques minutes, d'autres personnes entrèrent dans les douches. Elle ne fit pas spécialement attention mais certaines de ces personnes repartaient aussi sec. Toujours en se savonnant, elle tourna la tête pour faire face à... un homme.

- Bonjour!

Elle continua ce pourquoi elle était venue en ces lieux, puis après un instant de réflexion, elle fit un tour sur elle même pour constater qu'il n'y avait que des hommes. Elle rigola en regardant le garçon à qui elle avait dit bonjour.

- Je me suis trompée de douches c'est ça?

Elle s'étira longuement. Bah, ce n'était pas si grave. Au fond, elle était pareil qu'eux, une personne tout ce qui avait de plus anormale. Elle commença à rincer son corps et ses cheveux de toute la mousse qui les envahissait.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Jeu 5 Déc - 18:34

Après des jours de marche à aller un peu partout, j'étais enfin dans un endroit qui acceptait de m'accueillir pour très longtemps. Hinan Shigiku, voilà le nom de cet endroit. Il était plutôt tôt quand je suis arrivé, 5h00 je crois. J'étais épuisé et mes bras était lourd, j'avais porter mes sacs et valise pendant si longtemps. J'avais seulement hâte de tout installer dans ma nouvelle chambre qui m'avais été donné quand j'étais aller à la reception. J'espérais juste une chose, ne pas être avec une grosse brute épaisse. J'avais déjà eu ma dose d'épais. Je marchais tranquillement dans les couloirs pour rejoindre ma chambre et quand je suis arrivé enfin devant la porte de la chambre, j'y entra doucement, il était tôt, il pourrait y avoir quelqu'un qui dort. Je passa la tête dans l'ouverture pour regarder l'intérieur. Personne. Quelle chance ! J'ouvris la porte complètement et j'entra et referma la porte derrière moi. Un côté semblait être occupé par quelqu'un, vu le lit défait et les effets personnels un peu partout. J'alla donc sur l'autre lit pour y poser toute mes affaires, c'est à dire toute mes consoles de jeux et mon ordinateur que j'avais trimballé avec moi pendant tout ce temps... C'est pas léger tout ça. Je soupira de soulagement quand enfin mes bras furent libres, je m'étira un peu pour me dégourdir les bras. Je ne sortis rien des valises pour l'instant, j'avais pas envie, tout ce que je souhaitais pour le moment, c'était prendre une bonne douche. Il me semble que cela faisait une éternité que je n'en avait pas prit... Je laissa donc tout en plan, et me prépara pour me rendre au douche. Je pris tout le nécessaire qui était fournis dans des placards et mit une serviette sur ma tête pur cacher mes oreilles, je l'ai aimais pas et me dirigea vers les douches. Je croisa d'autre personne en chemin, certain me sourirent, mais moi je sortis une console portable et je commença à jouer avec évitant de regarder les autres. Vous me direz pourquoi j'amène une console avec moi dans les douches? Bah il faut que j'aille toujours quelque chose comme ça sur moi, c'est tout et ainsi ça m'évitais d'avoir à regarder les autres. J'étais tellement concentré sur la console, je ne remarqua même pas que des gars sortaient des douches aussi vite qu'ils étaient entrée. J'entra sans faire attention, j'avança un peu, je m'arrêta et lorsque je relava la tête, je tomba nez à nez avec une fille. UNE FILLE NUE !!! J'en échappa ma console tellement sur le choc... Je m'étais tromper de porte ? J'étais dans les douches des filles ? Je jeta un coup d'oeil autour de moi, il y avait d'autre gars, je fus plus que soulagé, j'étais dans les bonnes douches, mais pas elle ! Elle faisait quoi là? J'étais toujours en train de la fixer comme un idiot et elle me dit "Bonjour". Quoi? Bonjour? Elle c'était pas rendu compte qu'elle était pas à la bonne place? Après un instant, elle le réalisa en me regardant en rigolant.

- Je me suis trompée de douches c'est ça?


Je devins aussi rouge que mes yeux. Bordel ou j'étais tomber moi? Je pensais avoir une vie quelque peu normal... Et en plus, elle n'avait pas l'air d'avoir l'intention de partir. Elle en avait rien à faire? Je me retourna sec pour pu la voir, mes son image me revenait dans ma tête, elle était trop belle avec de belle forme, bon elle a des blessures un peu partout, mais c'est cool, c'est comme si elle venait d'un jeu d'aventure ou elle avait été blesser. En tant normal je me serais juste barré, mais là elle se faisait mater par d'autre gars... Bon ok, je l'avais moi même mater, mais j'y peu rien !!! Je pris mon courage à deux mains, je devais dire quelque chose, je resta tout de même dos à elle, mais je jeta un petit coup d'oeil derrière moi. Je ne suis pas pervers !!!

" T-tu ne devrais pas être ici "


Je me sentais terriblement stupide d'avoir hésité comme ça, je ne parlais pas souvent au autre et surtout pas aux filles, là dernière était une fille qui c'est bien foutu de moi, mais bon il ne fallait pas qu'elle reste ici. Je me sentais terriblement mal à l'aise, impossible de prendre une douche avec elle dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Jeu 5 Déc - 21:44

Helara ne comprit pas pourquoi, mais le jeune homme devînt rouge et se retourna. Elle pencha la tête sur le côté avec une moue interrogatrice. Elle s'approcha un peu, et se pencha pour essayer de le regarder de côté. Il ne semblait pas bien. Il était plutôt mignon avec ses yeux rouges et ses cheveux noirs. Puis, sans se retourner il jeta un coup d'oeil derrière lui.

" T-tu ne devrais pas être ici "

Ah... C'était donc elle qui gênait. Pourtant, elle, s'en fichait complètement. Elle se sentait même mieux, à l'égal des hommes. Elle se déplaça et se positionna devant le jeune homme. Elle lui prit la tête à deux mains et le força à la regarder. La demoiselle lui sourit gentiment. Elle écarta délicatement des mèches de cheveux de son visage et d'une voix douce, déclara :

- Ecoute, ça me dérange pas que tu me regardes, je m'en fiche, je trouve qu'on est pareil. Aller soit pas timide.

Elle resta un moment dans cette position un moment, sans quitter ses yeux. Elle les trouvait vraiment beaux, c'était spécial d'avoir les iris rouge. Intérieurement, elle se demandait quelle étrangeté il pouvait être. Elle, était une mage... fin sorcière, mais elle préférait le terme de mage. Elle trouvait cela moins péjoratif. Elle était bien là, elle n'avait pas envie de bouger. Elle aimait bien les câlin même si celui là était plutôt un pseudo câlin puisqu'elle n'était pas collée à lui. Et dans cette pensée, elle approcha son corps du sien et posa sa tête dans le creux de son cou. Aaaah voilà, ça c'était un vrai bon câlin tout chaud. Puis quand elle se rendit compte qu'elle gênait le jeune homme, elle se détacha de lui, mais en gardant son grand sourire. Elle se dirigea vers ses affaires et enroula une serviette autour de sa taille. Serviette trop petite d'ailleurs, parce qu'elle n'arrivait pas à faire le tour. Elle tâcha tout de même de cacher ses parties intimes puis revînt vers lui.

- C'est mieux comme ça?

Elle continua à rincer ses cheveux, en essayant de ne pas tremper sa serviette. Une fois bien rincer elle s'appuya contre le mur et regarda tout simplement le jeune homme... vraiment très beau garçon...

- Moi c'est Helara. Je suis une nouvelle ici. Et toi?

Normalement elle aurait du partir, mais c'était rare qu'elle entame la conversation avec quelqu'un, ou plutôt que quelqu'un ose lui parler. Elle n'allait pas laisser passer cette occasion de rencontrer quelqu'un non? Même si c'était vrai, la circonstance de la rencontre était... spéciale. Mais qui savait, elle allait peut-être devenir très amie avec ce garçon. Rien qu'à cette idée elle était rouge d'impatience de mieux le connaitre. Elle lui adressa un petit sourire timide.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 0:00

J'étais toujours de dos quand je l'a vis se pencher pour me regarder de côté. Je me sentais encore plus gêné maintenant. J'ai 19 ans et j'agis comme un gamin 5 ans, je l'air trop idiot. Alors que je me frappais mentale pour éviter que je la regarde. Elle finirait par me traiter de pervers et j'avais pas très envie que la première personne à qui j'ai parler pense que je suis un pervers. La jeune fille se déplaça en face de moi, elle me prit la tête entre ces mains et elle força à la regarder. Si c'était possible d'exploser, je crois bien que ça serait arriver. Elle me sourit, maintenant que je la voyais en face, je la trouvais vraiment très belle. De magnifique yeux bleu, car je me concentrais juste là dessus.

- Ecoute, ça me dérange pas que tu me regardes, je m'en fiche, je trouve qu'on est pareil. Aller soit pas timide. 

Je resta surpris. Elle était sérieuse là? Pourtant je la trouvais très différente de moi et vraiment très belle. Je ne dis rien, la regardant toujours dans les yeux, toujours aussi rouge. C'était la deuxième fille qui m'approchait d'aussi près. Je ne savais pas trop comment réagir, surtout que celle-là, elle ne portait rien du tout. Un moment j'ai eu la pensé de m'approcher d'elle et de me coller, mais je la chassa aussi vite, je ne l'a connaissais pas et ça se faisais pas ! Mais alors que je pensais à ça, c'est elle qui s'approcha pour se coller contre moi et poser sa tête au creux de mon cou. Je devais rêver, c'était impossible quand même non? Ma gêne augmenta encore plus, mais je ne la repoussa pas, d'un côté c'était bien, mais de l'autre je me sentais mal. Elle se détacha un peu après et elle me souriait toujours, j'aurais bien voulu lui sourire, mais j'étais toujours sur le choc. La jeune fille quitta mon champ de vision pour aller chercher une serviette. Je me tourna vers elle et la vis se couvrir du mieux qu'elle pouvait, car sa serviette semblait trop petite pour elle. Elle revint vers moi ensuite et me dit toujours de sa belle voix.

- C'est mieux comme ça?


J'hocha seulement de la tête pour lui dire oui, aucun mot voulait sortir de ma bouche. Elle continua ensuite de se rincer les cheveux, du coup moi, j'allais pas prendre de douche, je ferai ça demain, ça allait être mieux. Je n'avais pas bouger et je la regarda aller s'appuyer contre un mur pour me regarder. Je ne pu m'empêcher de l'observer moi aussi. Je ne pouvais m'empêcher de regarder ces belles formes, zéro discrétion vraiment...

- Moi c'est Helara. Je suis une nouvelle ici. Et toi?

Elle me sortir de mes pensés et je la regarda dans les yeux. Helara? C'était vraiment un très jolie nom. Son sourire me fit détourner les yeux, je me pencha pour ramasser ma pauvre console portable que j'avais complètement délaissé. Je mis une main dans une poche de mon peignoir. Je lui répondis sans la regardé, comme je fais avec tout le monde, parler pour moi, c'est la chose la plus difficile.

" Red Stein, je suis aussi nouveau ici... "

Je pris mon courage à deux mains et releva la tête pour la regarder à nouveau dans les yeux. Je devais dire autre chose ou bien elle me trouvait nul et partirait.   Et bizarrement, j'avais pas envie qu'elle parte, c'étais rare que quelqu'un me parle aussi gentiment. Je ne voulais pas que ça se termine aussi vite.

" Helara, c'est un très jolie nom... " Je pris une grande respiration, ça m'avais tout pris pour dire ça. Je lui fit un petit sourire timide aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 1:54

Le jeune homme semblait à moitié soulagé qu'elle soit couverte... en partie. Cela ne cachait en rien la rondeur de ses formes. Formes qu'il ne semblait pouvoir s'empêcher de regarder. Finalement, il détourna le regard et ramassa une... un... quelque chose donc... Sans la regarder, il lui répondit.

" Red Stein, je suis aussi nouveau ici... "

Red? Trop mignon!!! Et en plus il était nouveau! Helara était bien tombée, elle se sentirait moins seule avec ce garçon. Et elle était ravie qu'il accepte de lui parler. Il aurait pu en avoir marre d'elle et de sa présence mais non, il restait bien là, avec elle. Il se mit à la fixer dans les yeux.

" Helara, c'est un très jolie nom... "

Les joues de la jeune fille rosirent alors qu'elle sentait la chaleur lui monter au visage. C'était vraiment adorable ce qu'il venait de dire. Elle s'approcha doucement de lui et lui saisit une main. Son visage était tout près du sien, et restait resplendissant. De l'autre main, elle tenait sa serviette pour ne pas qu'elle tombe et que son corps nu embarrasse de nouveau Red.

- Merciiiii, Red je trouve ça aussi super mignon, comme toi.

Elle avait dit cela sans être gênée, il n'y avait pas de quoi, elle était très franche, et dès qu'elle voyait un garçon beau ou une fille belle, elle lui disait. Et lui, elle le trouvait carrément craquant. Mais comme il semblait timide, elle préféra ne pas en rajouter. En revanche, elle n'hésita pas dans la suite de son discours.

- On est tous les deux nouveaux, ça serait mieux qu'on reste ensemble non? Je vais me rhabiller, viens avec moi!

Elle retira sa serviette comme elle était sèche, et enfila son peignoir. Elle récupéra ses affaires, rattrapa la main du garçon et l'entraina avec elle. Elle courait presque dans les couloirs. Une fois arrivée à sa chambre, elle entra, et se débarrassa de son peignoir. Elle se coiffa, puis s'habilla devant son nouvel ami. Alors qu'elle enfilait sa jupe, elle regarda Red, puis remarqua des affaires qui n'étaient pas dans sa chambre lorsqu'elle était partie. Elle réfléchit un moment puis marmonna :

- Tiens c'était pas là ça... J'ai un coloc' apparemment, j'espère qu'il est gentil.

Elle s'approcha doucement du matériel en fronçant les sourcils. C'était la première fois qu'elle voyait ces choses. Helara n'osa pourtant pas toucher aux installations qui semblaient fragiles. Elle regarda Red, s'approcha de lui et le serra dans ses bras, réflexe qu'elle commençait à prendre. Elle aimait les bras, et les seuls qui s'offraient à elle étaient ceux de Red. Elle entoura son cou de ses bras et posa sa tête sur son épaule.

- Dis Red. Si mon compagnon de chambre est méchant avec moi tu m'aideras hein?

Elle le regarda avec une moue triste, presque inquiète de se retrouver avec quelqu'un qui lui ferait du mal. Préférant oublier cette probabilité, et replongea dans le cou de son bel ami. Il sentait si bon qu'elle avait du mal à se détacher de lui.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 19:28

Quand je lui fis ce compliment, je la vis rougir légèrement. Cela semblait lui avoir fait plaisir. Elle s'approcha ensuite de moi en me prenant la main en retenant bien sa serviette de l'autre main. Son visage était tout près du mien, même si j'étais terriblement mal à l'aise, je ne recula pas et je continua de l'observer. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'elle était magnifique même de si près.

- Merciiiii, Red je trouve ça aussi super mignon, comme toi.


Quoi? Mignon, comme moi? J'avais du mal à y croire, une jolie fille me disait ça, j'en était sur le choc. Pourtant, autrefois on me disait le contraire, bon j'ai vieillis, je n'es plus la même tête qu'avant, mais j'avais quand même du mal à la croire. Je baissa les yeux gênés, j'avais envie de lui dire la même chose... Mais peut-être que ce serait mal placé? Je venais de la voir nue quand même. Je garda donc ça pour moi. Elle continua ensuite à parler et je l'écouta attentivement.

- On est tous les deux nouveaux, ça serait mieux qu'on reste ensemble non? Je vais me rhabiller, viens avec moi!


Hein? Aller où? Pourquoi? Je nu pas le temps de réfléchir, qu'elle s'était débarrasser de sa serviette et diriger dans un coin pour reprendre ses affaires et enfiler un peignoir. Je l'avais observer faire sans bouger comme un idiot. Elle me prit la main et m'entraina dans les couloirs, nous courions presque et je la suivais sans un mot. Je ne savais pas trop pourquoi, je la laissais m'emmener comme ça. Nous avons pas prit beaucoup de temps pour arriver à une chambre, qui était... La mienne? Nous sommes entrer et elle commença tout de suite à s'habiller à se coiffer, j'aurais peut-être du faire pareille, mais je n'avais toujours pas réagis. Je la regardais enfiler des vêtements qui lui allait à merveille, un chandail rouge et une jolie petite jupe. Merde, je suis encore en train de mater ! Je me secoua la tête et je vis qu'elle regardait en direction de mes affaires.

- Tiens c'était pas là ça... J'ai un coloc' apparemment, j'espère qu'il est gentil. 


Alors j'allais vraiment partager avec elle? Ça me posait pas trop de problème, elle semblait plutôt sympa et en plus elle était magnifique... Mais j'ignorais que les chambres étaient mixtes. Dans tout les endroits ou j'étais aller, ça ne se faisait pas. Bref, Helara s'approcha de mes consoles de jeux, elle n'y toucha pas, je l'a remercia intérieurement, je n'aimais pas trop qu'on touche à mes choses. Après les avoirs examinés, elle revint vers moi et me serra dans ses bras pour ensuite poser sa tête sur mon épaule. Étrangement, j'avais envie de l'entourer aussi de mes bras, mais encore une fois je me retint de faire quoi que ce soit.

- Dis Red. Si mon compagnon de chambre est méchant avec moi tu m'aideras hein?


Elle me regarda avec une moue triste et elle reposa sa tête dans le creux de mon cou. Mes mains hésitantes entourent le corps de la jeune fille pour se poser sur son dos, pas trop bas non plus. Était-ce car je l'aimais bien? Ou car je n'avais pas eu de contact humain depuis très longtemps? Je ne savais pas trop. Mais je réalisa que je ne devais pas faire ça. Je me détacha d'elle un peu à contre coeur, c'était si bien de sentir quelqu'un près de sois, mais bon... Je ne devais pas. Je me retourna pour faire face à mes affaires.

" Il ne t'arriveras rien... Car c'est moi ton colocataire. "

Je lui sourit gentiment et m'approcha de mes vêtements, je me devais de m'habiller moi aussi, je me sentirais beaucoup plus à l'aise en face d'elle si je m'habillait. Sans enlever le peignoirs j'enfila un pantalon, je suis pas le genre à virer le peignoir comme elle l'avait quelque minute avant. Par exemple, je dus l'enlever pour remettre mon chandail et ma veste rouge et je termina par virer la serviette qui était sur ma tête pour la remplacer au plus vite par ma casquette rouge et blanche, mes petites oreilles de chat furent découverte à peine quelque seconde, j'espérais qu'elle n'est pas eu le temps de les voir. Je me retourna vers elle, ne sachant pas trop quoi dire et faire. Je m'approcha un peu d'elle, ma gêne avait un peu plus disparut maintenant, je me sentais mieux.

" Ça ne te pose pas de problème que je sois dans la même chambre que toi? Après notre étrange rencontre..." Je préférais demander au cas, même si elle m'avait bien dit dans les douches que ça la dérangeait pas que je la regarde et qu'elle semblait plutôt m'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 19:55

Les bras de Red entourèrent le corps de Helara, soulagée, se sentant protégée. Elle ferma les yeux, profitant de ce moment de tendresse qu'elle vénérait tout particulièrement. Elle avait besoin d'une dose quotidienne de contact, et ça faisait longtemps que quelqu'un ne l'avait pas prit dans ses bras. Pourtant, ce moment de pur bonheur ne dura pas longtemps puisqu'il se détacha d'elle. Elle cacha sa frustration et son envie de rester dans ses bras comme elle put. Le jeune homme se tourna vers les affaires du coloc'.

" Il ne t'arrivera rien... Car c'est moi ton colocataire. "

Helara resta d'abord bouche bée en le regardant, et dès qu'elle comprit qu'elle ne serait non seulement pas embêtée, mais qu'en plus son ami était avec elle, son sourire s'étira jusqu'à ses oreilles. Il n'y avait vraiment rien qui aurait pu lui faire plus plaisirs. Elle sauta de joie, mais au moment où elle allait sauter au cou de Red, elle se retînt, aillant bien comprit qu'il n'était pas très ouvert aux câlins. Et comme elle devait évacuer le trop plein d'énergie qu'elle avait en elle sur le moment, elle se mit à ranger ses affaires de toilette. En jetant sa serviette dans son placard elle aperçut sa boîte à outils de sculpture, et songea un instant qu'elle devrait faire un jour une sculpture de son bel ami. Quand elle se retourna finalement vers Red, il venait de terminer de s'habiller et mettait une casquette. C'était étrange, elle avait cru apercevoir quelque chose sur sa tête en plus de ses cheveux... Bah, ça devait être deux mèches rebelles. Le jeune homme s'approcha d'elle en lui souriant. Il semblait déjà plus à l'aise, c'était déjà ça.

" Ça ne te pose pas de problème que je sois dans la même chambre que toi? Après notre étrange rencontre..."

Helara secoua la tête et rigola.

- Nooon tu en es encore à ce passage là? Tu m'as vu nue, ce n'est pas grave, vraiment je m'en fiche, ça ne changera en rien mon comportement. Je suis pareille toute habillée. Non non, faut vraiment pas t'inquiéter pour ça, si tu veux même je peux rester nue pour toi.

Elle éclata de rire, tant qu'elle dût s'asseoir sur son lit. Peut-être l'avait-il prit au sérieux, peut-être pas. De toute façon, elle l'avait dit, elle s'en fichait, si le monde était un peu plus ouvert, elle aurait laaargement préféré se balader sans vêtement. Elle se releva, et en passant près de lui, déposa une main sur son épaule.

- C'est justement le contraire, je suis très contente que ce soit toi qui soit ici.

Elle lui fit un petit clin d'oeil, puis son regard s'égara sur toutes ces machines qui semblaient trèèès compliquées à utiliser. Elle pencha la tête d'un côté, puis de l'autre. Elle n'osa toujours pas toucher, mais demanda à Red en montrant du doigt :

- Dis moi, c'est quoi tout ça?

Elle allait probablement passer pour la dernière des demeurées, mais elle avait l'habitude. Ce n'était pas sa faute si elle n'avait jamais eu accès à ce genre de choses. L'engin le plus high-tech de là où elle vivait était le hachoir à viande du boucher.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 20:41

Lorsque je lui demanda si cela la dérangea elle secoua la tête en rigolant, je garda mon sourire et l'écouta attentivement quand elle prit la parole.

- Nooon tu en es encore à ce passage là? Tu m'as vu nue, ce n'est pas grave, vraiment je m'en fiche, ça ne changera en rien mon comportement. Je suis pareille toute habillée. Non non, faut vraiment pas t'inquiéter pour ça, si tu veux même je peux rester nue pour toi.


Je redevins rouge à sa dernière phrase. Cela ne devais pas être sérieux quand même, de toute façon, je ne voulais pas ça, j'arriverais même pas à dire un mot, si elle était nue tout le temps. Je la regarda éclater de rire à telle point qu'elle du s'asseoir sur son lit. Ma rougeur disparut et je repris un sourire, elle se releva et passa près de moi et elle posa une main sur mon épaule, je tourna la tête pour la regarder. 

- C'est justement le contraire, je suis très contente que ce soit toi qui soit ici.


Elle me fit un clin d'oeil, j'étais surpris et heureux en même temps. Enfin quelqu'un qui était content d'être à mes côtés. Pas comme mes parents qui n'en avait plus rien à faire de moi. Mais... Es-ce que ça allait continuer comme ça? Peut-être qu'elle finirait pas découvrir que je suis ennuyeux à mourir avec mes trucs. Ou peut-être es-ce juste une autre qui se moque de moi? Je la regarda, je n'étais pas trop sûr, elle semblait vraiment sympathique, mais c'est aussi ça que j'avais penser la dernière fois. Je sortis de mes pensés quand elle me posa une question.

- Dis moi, c'est quoi tout ça?


Elle regardait mes consoles, je m'approcha un peu surpris qu'elle ne sache pas c'est quoi, tout le monde connaissait, m'enfin presque. Bah au moins comme ça, je pourrai lui expliquer et apprendre à la connaître un peu.

" Ça ce sont des consoles qui te permettent de jouer à des jeux et ça ici " Je pointa l'ordinateur " C'est un ordinateur, c'est surprenant que tu ne connaisse pas. "

Je pris une console portable, pas celle que j'ai laisser tomber dans la douche, l'alluma et je mis un jeux dedans, un jeux de combat. Je me mis près d'elle et lui montra l'écran. Bizarrement j'avais prit un peu plus d'assurance, mais bon quand j'aime quelque chose et en plus je le fais découvrir à quelqu'un, je suis différent.

" Tu vois grâce aux boutons sur les côtés, tu peux contrôler le personnage à ta gauche et comme c'est un jeu de combat, tu peux faire des combinaisons... "

Bien sûr avec tout ça, je lui fit une démonstration pour qu'elle puisse comprendre quelque chose. Surtout que je suis très mauvais pour expliquer. Après avoir terminé la démonstration, ou j'avais réussis à battre tout mes adversaires, je lui tendis la console, c'était rare que je faisais ça et je ne savais pas ce qu'elle en pensais de tout ça. Peut-être qu'elle me trouverais comme beaucoup de fille, gamin d'aimer ce genre de chose. Donc, j'étais un peu inquiet.

" Tu veux peut-être essayer? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 21:33

Red s'approcha d'elle, et était, comme prévu, surprit qu'elle ne connaisse pas ce genre de choses.

" Ça ce sont des consoles qui te permettent de jouer à des jeux et ça ici c'est un ordinateur, c'est surprenant que tu ne connaisse pas. "

Il attrapa une dite console, et y enfonça une disquette. L'écran s'alluma sous les yeux pétillants de Helara qui découvrait. Bientôt des images s'animèrent dans la petite boite, et deux personnages se firent face dans un paysage dessiné très sympa. C'était assez incroyable pour la jeune fille.

" Tu vois grâce aux boutons sur les côtés, tu peux contrôler le personnage à ta gauche et comme c'est un jeu de combat, tu peux faire des combinaisons... "

Helara hochait la tête, très attentive à ce que lui apprenait Red. Elle se rapprocha un peu plus de lui, déjà pour mieux voir, mais aussi parce qu'elle aimait beaucoup la proximité du garçon. Il lui fit une démonstration qui coupa le souffle à la jeune fille. Il écrasait littéralement chacun de ses adversaires. On voyait qu'il avait l'habitude de jouer, il connaissait les enchainements précis de boutons pour faire des attaques aux graphismes étonnants. La façon dont bougeait ses doigts sur la console, faisait penser à un musicien surentrainé. Elle était vraiment en admiration devant le garçon. Et puis il tendit la console à Helara après avoir annihilé le moindre adversaire.

" Tu veux peut-être essayer? "

Elle sourit timidement et attrapa la console avec une extrême précaution. Pendant le combat, elle faisait attention à appuyer très doucement sur les boutons pour ne pas abimer l'engin. Elle ne voulait surtout pas casser les affaires de son ami. Le premier combat fut la définition même de l'expression "se prendre un branlée monumentale". L'ordinateur avait tout simplement ratatiné Helara qui rigolait de sa maladresse avec les touches. Elle retenta le coup, et porta quelques coups à l'adversaire, mais sans réussir encore à le vaincre. Pareil pour le troisième combat. A l'évidence, elle n'était pas très douée. Le quatrième combat, elle failli le gagner grâce à la technique de "j'appuie sur tous les boutons sans savoir quoi faire". Elle rendit la console à Red et s'appuya légèrement contre lui.

- Eh bien, c'est super chouette, mais j'ai encore du travail avant de réussir à faire comme toi!

Et lui faisait un sourire resplendissant, ces choses étaient vraiment un bon moyen de s'amuser, et de passer le temps. ça lui démangeait de continuer à jouer, mais ce n'était à elle, et elle ne voulait pas priver son ami de son jeu. En tout cas, elle chercherait un moyen de se procurer une console dans le même genre. Helara regarda Red dans les yeux, puis, avec un petit sourire malicieux, attrapa sa casquette, et se la mit sur la tête. Elle se leva, et alla regarder son reflet dans un miroir, puis rigola. Elle lui allait bizarrement comme elle avait ses couettes, mais ça lui donnait un air encore plus enfantin. Puis, lorsqu'elle se tourna vers son ami pour se montrer comme elle était mimi, elle ouvrit de grands yeux en voyant ce qu'il y avait sur sa tête. Des oreilles toutes poilues de petit chat trop mignon!!! Elle rendit la casquette à son ami, gênée, mais sans détacher son regard de ce qu'elle voyait. Elle se pencha pour avoir son visage à la même hauteur que le sien, et d'une main hésitante, caressa les oreilles de neko de Red. Elles étaient trop douces, et la jeune sorcière avait un sourire d'enfant découvrant le plus précieux des trésors.

- ... c'est fou ce que tu es beau Red...

Elle avait laissé s'échapper ces mots d'entre ses lèvres, comme si elle aurait voulu garder cette réflexion pour elle, mais que ses cordes vocales avaient agit. Et comme si elle ne contrôlait vraiment plus rien, elle approcha lentement ses lèvres, et les déposa sur le front du jeune homme. Son visage était maintenant aussi rouge que son vêtement, et une bouffée de chaleur lui monta aux joues. Elle resta un moment, les lèvres pressées contre la peau de Red, puis elle se détacha en le regardant étrangement. Elle était dans un brouillard, un brouillard agréable. Elle se retînt, mais elle rêvait plus que tout reposer ses lèvres sur lui et jouer avec ses petites oreilles. Et lorsqu'elle se rendit compte de ce qu'elle avait fait, elle s'éloigna de lui en lui demandant pardon, et en baissant les yeux.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Ven 6 Déc - 23:39

Elle accepta d'essayer de le jeu en prenant la console prudemment. J'était heureux qu'elle accepte et ne me traite pas de gamin. Je la regarda jouer en souriant, sa première partie fut un échec total, elle sait fait battre en un rien de temps. Mais bon à ma première partie, moi aussi j'avais eu du mal, donc c'est normal. Les autres parties ce sont un peu mieux passé, mais elle à quand même été battu. Après avoir fait quatre partie, elle me rendit la console et  elle s'appuya un peu contre moi. 

- Eh bien, c'est super chouette, mais j'ai encore du travail avant de réussir à faire comme toi!


Elle me sourit, un sourire magnifique, je lui souris aussi et la regarda dans les yeux. Son sourire changea pour devenir un sourire malicieux. Je compris un peu trop tard pourquoi se sourire. Elle attrapa ma casquette pour se la mettre sur la tête. Elle se leva et se dirigea directement vers le miroir, mais j'étais un peu affolé, j'aurais voulu évité qu'elle voit mes oreilles de chat. C'est vrai qu'ici les gens ont tous quelque chose de particulier, donc ce n'est pas trop grave, mais je l'ai détestait tellement. Mais bon, je ne pouvais pas les cacher et peut-être qu'elle les aimerait? À quoi je pense moi là? Elle se retourna vers moi un peu après pour me montrer de quoi elle avait l'air avec la casquette, mais elle resta là à me regarder avec de grands yeux. Elle me rendis ma casquette que je repris, mais que je ne remis pas. Je regardais ailleurs, j'avais toujours eu honte de ces choses. Elle se pencha pour avoir son visage à la même hauteur. J'ai cru un instant qu'elle se moquerait de moi, mais ce ne fut pas le cas, elle caressa mes petites oreilles de chat. Je releva les yeux pour la regarder, elle avait un sourire.

- ... c'est fou ce que tu es beau Red...


Je resta là sans un mot, sur le choc elle avait l'air si sérieuse, impossible de croire le contraire. Doucement elle s'approcha de moi et elle posa ses lèvres sur mon front. J'aurais pu la repousser, mais ce n'est pas ce qui arriva. Mes yeux se fermèrent doucement, ce contact était plus qu'agréable. Même si j'étais gêné, j'aurais voulu que ça dure plus longtemps. L'une de mes oreilles se mit à bouger toute seule, je détestais quand ça me faisais ça, mais c'était si bien. Mais cela fut couper trop vite, elle s'éloigna de moi en s'excusant et en baissant les yeux. Les miens se rouvrirent et en me relevant je remis ma casquette sur ma tête. Je ne la regardait plus, je tentais juste d'éviter son regard. Qu'es que je devais dire maintenant? Faire comme rien n'était arrivé? Je ne savais pas trop, je déposa ma console que j'avais garder dans mes mains tout le long.

" Ne t'excuse pas... Ce n'est rien. " C'est tout ce que je trouva à lui dire. Je retourna la tête vers elle qui était un peu plus loin. Je me dirigea ensuite vers elle et posa ma main sur son épaule avec un sourire timide, je ne savais pas trop pourquoi je faisais ça, peut-être pour qu'elle ne se sente pas mal pour ce qui venait d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 0:13

Pourquoi c'était-elle sentit si mal? D'habitude elle embrasse et câline les gens comme ça, on l'aimait avec ses câlins, ou on l'aimait pas, point. Mais là, elle était gênée de l'avoir embrassé, alors qu'il n'y avait rien de mal de fait. Le jeune homme se leva, remit sa casquette en place, et cela se voyait qu'il fuyait le regard de Helara. Celle-ci était presque effondrée de la voir comme ça. Elle sentait qu'elle avait gâché quelque chose... qu'il la verrait comme une folle désormais. Une boule se forma dans sa gorge alors qu'elle retenait ses larmes comme elle le pouvait.

" Ne t'excuse pas... Ce n'est rien. "

Red se dirigea vers elle, et déposa sa main sur son épaule avec un sourire timide. La jeune fille était complètement bouleversée par ce garçon qu'elle ne connaissait pourtant pas. Elle ne voulait pas le perdre, elle savait au fond d'elle qu'il serait très important à ses yeux. Elle lui rendit un sourire, sans changer ses yeux tristes. Helara chercha un moyen de détourner le sujet, quelque chose qui pourrait probablement les mettre plus à l'aise l'un comme l'autre. Elle avait remarqué que Red semblait se sentir mieux quand il était plongé dans ses jeux, elle chercha donc une solution là dedans. Elle attrapa un boitier de jeu au hasard et contempla l'image. Pokémon... Mais qu'est-ce que ça pouvait bien être??? Elle lu alors ce qu'il y avait écrit au dos du boitier et découvrit alors ce qu'était cet univers. Elle regarda Red en souriant.

- Ce serait marrant si des bestioles comme ça existaient. ça me donne pleins d'idées de sculptures tout ça...

Elle avait plus particulièrement craqué sur le "pikachu". Il était vraiment trop mignon celui-là. Elle se tourna vers son ami, et l'imagina avec cette créature sur l'épaule. ça lui irait tellement bien. Elle reposa la boitier sur le lit de Red, et se dirigea vers lui. Elle saisit ses mains qu'elle balançait de droite à gauche avec les siennes. Elle trouvait un peu dommage qu'il cache ses petites oreilles comme ça. D'une main, elle caressa ses cheveux, passa sous la casquette, et chatouilla une de ses oreilles. Elle ne le quittait pas des yeux, elle était vraiment bien là. Pourquoi dans sa tête, ça lui criait d'arrêter de se comporter ainsi? C'était pas juste, elle avait le droit d'être heureuse, blottit contre un garçon non? Elle soupira en souriant, puis tira le jeune homme vers son lit, toujours en le regardant dans les yeux. Elle le fit s'asseoir, et se posa près de lui. Avec un sourire, elle lui donna le boitier de jeu.

- Dis, tu veux bien me montrer comment tu y joues?

Elle se serra contre lui en attendant, et continua de caresser tendrement ses petites oreilles et ses cheveux. Parfois, sa main s'égarait sur sa joue, voire dans son cou. Le contact de sa peau était si agréable qu'elle ne pouvait s'arrêter.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 0:48

Alors que j'étais venu vers elle pour la rassurer un peu. Elle me sourit, mais je voyais bien la tristesse dans ses yeux. Je n'aimais pas ça, elle qui avait eu des yeux si pétillants depuis tout à l'heure. Je ne supportais pas de la voir triste et pourtant normalement, puisque je ne la connais pas beaucoup, je n'aurais pas du m'en faire plus que ça... Après un petit moment, elle attrapa une boite d'un jeu. Elle venait de prendre l'un des jeux que je préfère. Pokémon. Je la laissa lire le dos du boitier pour savoir un peu en quoi ça consistait.

- Ce serait marrant si des bestioles comme ça existaient. ça me donne pleins d'idées de sculptures tout ça...


Je souris à sa remarque, c'est vrai que ça serait bien et c'était tout à fait possible. Bon je ne pouvais pas les faire apparaître pendent des jours et des jours, mais quand même un bon moment. Helara vint me prendre les mains pour les balancer avec les siennes. Je ne quittais pas ces magnifiques yeux bleus. Bientôt, sa main monta jusqu'à mes cheveux pour les caresser et elle passa sa main sous ma casquette pour chatouiller l'une de mes oreilles, qui c'était mise à bouger au contact. Ensuite, elle soupira en souriant et me tira sans arrêter de me regarder dans les yeux. Elle me fit m'asseoir et elle s'installa auprès de moi, je la regarda me donner un boitier de jeu.

- Dis, tu veux bien me montrer comment tu y joues?


J'hocha simplement de la tête, j'étais bien heureux de lui montrer tout ça et pris la console qui va avec le jeu. J'y inséra la petite cartouche et démarra le jeu. Pendant se temps, elle me caressait les oreilles et parfois ma joue et mon cou, ce qui me déconcentrait un peu. Je ne détestais pas ça, donc je la laissa continuer, c'était même très agréable. Je commença à jouer en lui expliquant un peu les bases, du moins j'essayais. Une chance que je jouais à un jeu comme Pokémon, car si j'aurais jouer au même jeu que tout à l'heure, j'aurais joué comme un pied avec les caresses qu'elle me faisait. Et bien sûr, fallait que je me rende encore plus ridicule devant elle, quand je me mis à ronronner... Bordel, je ronronne maintenant? Ça ne m'étais jamais arrivé avec personne, je me sentais complètement ridicule, donc je tenta de couper ça en me raclant la gorge. En espérant qu'elle n'est rien entendu. Quelle honte vraiment... Mes joues passèrent au rouge tomate une nouvelle fois... Je continua à jouer tentant de me retenir de ronronner comme un idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 1:27

Red lui expliquait en quoi consistait le jeu, et Helara trouva fascinant de se lier d'amitié avec des animaux, et de jouer ensemble en faisant des combats. Ce qui était intéressant dans ce jeu, c'était qu'on pouvait se fixer différents objectifs. Devenir le plus fort en forgeant la meilleure équipe, être le plus prestigieux compétiteur de concours pokémons, ou tout simplement le plus grand collectionneur. C'était assez incroyable les possibilités qu'il y avait dans un seul et même jeu. Les explications se passaient bien, illustrées par les performances de Red sur le jeu. Et alors qu'elle était encore à fond dans ce qu'il faisait et ses caresses, elle entendit un petit bruit, comme un hélicoptère que l'on entendait venir de loin. Lorsque la main de la jeune fille passa dans son cou, elle sentit que cela vibrait. Elle tourna rapidement la tête. C'était le jeune homme qui faisait ce bruit là. il ronronnait! Lorsqu'il s'en rendit compte, il se concentra pour stopper cela. Immédiatement la demoiselle contesta.

- Ah non! Continue steuplaiiiit c'est vraiment trop craquant aller.

Ses yeux devinrent tout rond, et elle retroussa sa lèvre inférieure pour regarder Red avec des yeux de chat potté. Du bout des doigts elle effleura la peau de ses lèvres, puis, dans un murmure, supplia :

- S'il te plait Red, pour moi...

Dès qu'elle entendit à nouveau le bruit, son sourire s'étira. Elle prit la console des mains de Red, la déposa en faisant attention sur le lit, puis elle s'assit sur ses genoux. Elle l'allongea pour pouvoir poser sa tête contre son torse et écouter le doux son. Elle avait toujours adoré entendre les chats ronronner, ça la réconfortait, la rassurait. C'était chaleureux, et quand un chat ronronnait près d'elle, elle se sentait mieux. Elle n'avait plus mal en pensant à son passé. Doucement, elle ferma les yeux et profita de l'instant. Ses doigts fins se baladèrent sur son torse, redessinant ses muscles. Un petit sourire venait décorer le visage angélique de la jeune fille qui s'endormirait presque. Avant que cela n'arrive, elle remonta sa tête au niveau de celle de Red en faisant glisser son corps sur le sien, puis elle se laissa tomber sur le côté pour ne plus l'encombrer de son poids. Elle tourna la tête sur le côté et plongea dans les yeux couleur sang de son bel ami. A nouveau les joues de Helara rosirent et se mirent à picoter. Le temps semblait comme suspendu, il n'y avait rien d'autre, juste eux deux. Elle rougit encore plus lorsqu'elle se surprit à désirer les lèvres de Red. Elle dut se mordre la lèvre inférieure pour résister. Dans un murmure, elle soupira :

- Red... je...

Puis plus rien, elle ne pouvait plus parler, elle avait le tournis d'être si proche de lui, leur visage, leurs lèvres à seulement quelques centimètres. Une de ses mains passa derrière la tête du jeune homme et caressa ses beaux cheveux. Elle avait l'impression qu'elle se rapprochait de plus en plus, et au plus elle restait ainsi, au plus elle se sentait défaillir. D'autant plus que ce qu'elle désirait n'aidait pas. Elle n'osa plus respirer, et elle attendit.

*Red... prends mes lèvres...*

Elle était choquée d'elle-même d'avoir de telles pensées pour ce jeune homme qu'elle connaissait à peine. Quand elle avait sentit qu'il était quelqu'un d'important, elle était loin d'imaginer qu'il était celui qu'elle désirerait en premier.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 15:05

Je tentais de me retenir de ronronner et je crois bien qu'elle s'en était aperçu, faut dire qu'elle était tout près de moi, c'était facile à attendre. Elle me regarda et contesta.

- Ah non! Continue steuplaiiiit c'est vraiment trop craquant aller.

Je la regarda surpris. Craquant? Elle me regarda ensuite avec des yeux de chat tout mignon en effleurant ma peau. Pourquoi je ne pouvais pas résister à ça? Elle me suppliait de continuer à ronronner.

- S'il te plait Red, pour moi...

Bizarrement, je ne voulais pas la décevoir en arrêtant, donc je laissa mes ronronnent reprendre le dessus. Quand ils reprirent, Helara me prit ma console des mains pour la poser sur le lit. Je la regarda venir s'asseoir sur mes genoux et elle m'allongea pour poser sa tête sur mon torse. C'était si bizarre tout ça, jamais en venant ici je n'aurais cru rencontrer une fille aussi gentille et belle. Je sentais ces doigts sur mon torse, je ferma doucement les yeux et d'un geste hésitant, je caressa les doux cheveux de la jeune fille. À l'instant, je n'étais pas gêné, seulement bien, j'allais presque m'endormir, mais Helara se déplaça pour venir être à mes côtés au lieux d'être sur moi. Nous, nous regardions dans les yeux sans un mot, mes joues et les siennes avaient prit des teintes de roses. Bientôt, elle se mordit la lèvre inférieur... J'étais surpris de désirer ses lèvres, mais je me retenu, je ne devais pas...

- Red... je...

Elle ne termina pas sa phrase, nous étions si proche l'un de l'autre, ça me troublait. Mon envie de poser mes lèvres sur les siennes augmentait de plus en plus. Je la connaissais à peine et pourtant, je me sentais si bien en sa compagnie. Sa main alla une nouvelle fois caresser mes cheveux. Je pris mon courage à deux mains et avança ma main vers sa joue pour la caresser doucement. J'étais pas la personne la plus douce, mais cette fois j'y mettais tout mon coeur. Mon visage se rapprochait de plus en plus du sien. J'ignorais si je faisais une erreur, si j'allais trop vite, mais d'un autre côté Helara m'avait rendu heureux en si peu de temps, je voulais rester à ces côtés. Mes lèvres se posèrent délicatement et un peu maladroitement sur celle d'Helara. Mes yeux se fermèrent au contact, la chaleur me monta à la tête, c'était mon deuxièmes baisers, mais le meilleur. Malgré tout, il ne dura pas longtemps, je m'éloigna un peu, gêné, les yeux baissés. Je ne savais pas si c'était ce qu'elle voulait, j'avais peut-être été trop vite finalement. Mais aussi, je n'étais pas très douer pour ce genre de chose, donc peut-être que j'avais été nul...

" J-Je suis désolé... " 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 18:35

Ce moment était magique, il n'y avait pas d'autres mots, et même si elle avait le tournis, elle aimait ce qu'elle vivait avec le jeune homme. Elle espérait qu'ils s'entendent aussi bien pour toujours, voire plus encore. Elle aimait vraiment tout chez lui. Ses yeux, ses oreilles, sa timidité, sa voix, la chaleur de son corps... la douceur de sa main qui venait caresser sa joue, la faisant frissonner. Et en y réfléchissant bien, elle ne le connaissait vraiment pas, peut-être qu'elle aurait du ralentir le rythme, mais allez dire ça à un coeur vous. Si c'était possible de contrôler ses émotions, ça se saurait quand même. Elle aurait aimé rester ainsi des heures à le contempler, à emplir ses poumons de son odeur... Dire qu'ils s'étaient rencontrer juste avant, alors qu'elle était nue, et qu'ils se retrouvaient maintenant dans une proximité digne de celle de deux amoureux... Le visage de Red s'approcha encore et les battements de coeur de la jeune fille accélérèrent. Elle commençait à trembler. Elle n'avait jamais eu de petit ami, elle n'avait jamais embrassé personne sur les lèvres. Elle ferma les yeux et attendit LE moment. Quand enfin les lèvres du jeune homme se pressèrent sur celles de Helara, la chaleur lui monta aux joues. Les doigts de la demoiselle serrèrent la veste de Red. Elle ne tremblait plus, elle s'apaisait, comme si ce baiser la libérait de tout tracas. Mais lorsqu'elle se sentit prête à participer à ce baiser, Red se retira en baissant les yeux.

" J-Je suis désolé... "

Helara rouvrit les yeux et le regarda avec un sourire compatissant. Elle lui saisit les mains alors que son sourire se fit plus radieux. Elle déposa son index sur les lèvres du garçon avec un regard tendre.

- Red... j'ai envie... de recommencer.

Elle se rallongea à nouveau sur lui, posa ses mains sur ses joues et le regarda quelques secondes. Lentement, très lentement, comme pour lui laisser le temps de fuir elle l'embrassa tendrement. Elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre, et espérait bien faire. Son coeur rata une série de battements tant c'était intense, agréable, stupéfiant. Elle aurait put se droguer à ses baisers, elle ne voulait plus arrêter de l'embrasser. Ses mains se baladèrent sur son torse et ses épaules. Les cheveux de Helara tombèrent en cascade autour du visage de Red. Quand enfin elle dut s'écarter, sans bouger de sur lui, ce fut pour respirer. En reprenant son souffle, elle lâcha :

- Woaw...

C'était juste incroyable... Et elle voulait recommencer, encore et encore.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 20:00

Je m'étais excuser auprès d'elle d'avoir fait ça, c'est vrai qu'elle avait été vite pour me faire des câlins, mais peut-être n'était elle pas prête pour plus que ça? Mais alors que je commençais à me sentir mal, je releva les yeux pour voir un sourire sur ces lèvres. Elle posa ensuite son index sur mes lèvres en me regardant avec un regard tendre.

- Red... j'ai envie... de recommencer.


Je récupéra un sourire, alors cela ne l'avait pas déplu, j'étais heureux et pour dire j'espère moi aussi recommencer. Elle se rallongea sur moi en mettant ses mains sur mes joues. Elle me regarda un instant et elle s'approcha très lentement, comme pour me laisser le temps de m'éloigner, mais je n'allais pas faire ça. Je souhaitais plus que tout qu'on recommence et finalement elle m'embrassa tendrement. C'était plutôt maladroit, mais cela restait un moment magique. C'était si agréable, je ne souhaitais plus arrêter. Mes mains n'hésitèrent pas cette fois et j'entoura Helara pour les mettre dans son dos. Mais même si je ne souhaitais pas que ça s'arrête, elle s'écarta en restant toujours sur moi. Le souffle nous manquaient.

- Woaw...


C'est tout ce qu'elle dit, je n'aurais rien dit de mieux et de plus claire. Je la regardais en souriant. Je souhaitais recommencer, mais je me retins pour savourer cet instant magique. L'une de mes mains quitta son dos pour aller caresser la joue et les cheveux d'Helara. Je me redressa un peu pour lui faire un baiser sur le front et je me laissa retomber dans la même position que j'étais avant. Pourquoi? J'en avais seulement envie. J'avais un grand sourire, je n'avais jamais sourit comme ça auparavant, mais là, il ne voulait plus disparaître de mon visage. Il était coller là. Tout ça avait été si étrange, j'étais heureux d'être venu ici et rencontrer cette fille dans les douches, j'en serait pas là en ce moment. Je la regardais toujours dans les yeux et je retira ma casquette pour la poser sur sa tête. Puisqu'elle aimait beaucoup mes oreilles.


" Tu es vraiment très belle, Helara. "


J'avais dit ça presque inconsciemment, je ne perdis pas mon sourire pour autant, mais le rouge me monta au joue. Je le pensais réellement et je ne lui avais rien dit de gentil, alors qu'elle, elle m'avait dit tellement de chose pour me rendre heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Sam 7 Déc - 21:36

Divin... Red ne semblait plus aussi timide, il avait même enlacé Helara durant leur baiser. Elle trouvait bizarre. Est-ce qu'elle pouvait dire qu'elle était tombée amoureuse de lui alors qu'elle venait de le rencontrer? Elle savait qu'elle l'appréciait énormément, mais les histoires d'amour ne commençait pas le premier jour non? En tout cas, si ce n'était déjà fait, elle voulait tomber amoureuse de lui, même si elle ne savait pas ce que ça faisait. En fait, elle ressentait un besoin constant d'être dans ses bras... et maintenant qu'elle avait goûté à ses lèvres, d'elles non plus elle ne pourra plus se passer. C'était ça être amoureuse? Au final, elle ne le saura jamais, elle était très bien comme ça. Elle frissonna de nouveau en sentant la main de Red sur sa joue puis dans cheveux. Il se redressa et embrassa le front de la demoiselle avant de se laisser retomber sur le dos. Il déposa ensuite sa casquette sur la tête de Helara.

" Tu es vraiment très belle, Helara. "

Elle lui adressa un magnifique sourire à ce compliment, et un jolie clin d'oeil en faisant la belle avec la casquette. Elle prenait différentes poses pour faire rire le jeune homme, puis elle se posa complètement sur lui en l'enlaçant. Leur front étaient collés et ils se regardaient dans les yeux. Comme tantôt, elle se laissa glisser sur le côté, mais en restant serrée contre lui. Du bout des doigts elle caressa sa joue et déposa un baiser sur ses lèvres. Elle resta quelques secondes puis se retira pour observer son beau visage. Une question lui chatouillait le bout des lèvres. Finalement elle la posa.

- Dis Red... est-ce que ça veut dire... que je suis ton amoureuse..?

Elle avait encore plus l'air d'une enfant en employant de tels termes. C'était vrai, la plupart des personnes disaient copine, ou petite amie, ou encore meuf, ça dépendait. Pour elle, c'était amoureux le bon terme. Elle l'embrassa de nouveau, puis se leva, presque en sautant, et se plaça à un coin de la chambre, posa une main au sol et un bloc de glace sortit du sol. Elle regarda son amour.

- Bouge plus pendant cinq petites secondes.

Elle mémorisa chaque détail de l'apparence du jeune homme, sortit ses outils et commença à taper la glace pour donner forme à sa sculpture. Elle était très inspirée par son petit ami. Elle se regarda un instant dans le miroir, et mémorisa son propre corps. Le bloc prenait la forme voulut. Elle était en train de sculpter elle dans les bras de Red. Elle rougit et se tourna.

- Tu en penses quoi pour le moment... mon coeur..?

Elle devînt encore plus rouge en se rendant compte qu'elle lui avait donné un petit surnom. Elle ne se reconnaissait pas. Elle était vraiment différente en présence du jeune homme. Et elle s'aimait quand elle était avec Red.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Dim 8 Déc - 2:04

Quand je lui mis la casquette sur la tête, elle me fit un grand sourire et un clin d'oeil et elle commença à faire plusieurs pose amusante. Je rigola pour la première fois depuis qu'on c'était rencontrer. Elle se posa ensuite complètement sur moi pour que nos fronts ce touches. Elle se laissa ensuite glissé sur le côté, mais toujours en restant coller à moi. Elle me caressa la joue et elle posa ces lèvres à nouveau sur les miennes, cela dura quelque seconde, mais c'était toujours aussi bien. Nous, nous observions lorsqu'elle me posa une question.

- Dis Red... est-ce que ça veut dire... que je suis ton amoureuse..?


C'est vrai que maintenant qu'elle en parlait, es ce que cela faisait de nous un couple? Même si nous venions de nous rencontrer? Cela me fit un peu peur, car la dernière personne que j'avais aimer m'avais jouer dans le dos au final. Helara, n'était probablement pas comme elle et pour tout dire, j'aimerais beaucoup la considérer comme mon amoureuse. J'hocha simplement la tête timidement. Elle partit ensuite en m'embrassant une dernière fois. Je la regarda aller dans un coin de la pièce et elle fit sortir du sol un bloc de glace. J'étais resté surpris sur le coup, alors c'était ça le don qu'elle avait reçu. De la glace c'était vraiment jolie.

- Bouge plus pendant cinq petites secondes.


Elle se mit ensuite à m'observer et elle se tourna vers son bloc et commença à taper la glace. Je la regarda faire impressionné, elle était donc une artiste et à première vu très doué. Son bloc commençais à prendre forme, c'était moi qui l'a tenait dans mes bras. C'était vraiment très bien fait pour un début, j'ai aucun talent pour l'art moi.

- Tu en penses quoi pour le moment... mon coeur..?


Mes joues devinrent un peu rouge. Mon coeur? C'était bizarre d'être appelé comme ça. Mais je m'en plaint pas, beaucoup de garçon que j'avais déjà rencontrer s'en serait plaint, mais moi non. Je vis aussi que les joues d'Helara passèrent aussi rouge. Je me leva et m'approcha un peu d'elle.

" C'est vraiment magnifique, tu es vraiment très douée, Helara ! "

J'aurais voulu lui donner un petit surnom moi aussi, mais je n'étais pas arrivé à sortir quoi que ce soit excepté son nom. Je lui souris et regarda à nouveau son oeuvre.

" J'aimerais beaucoup avoir ton talent... "

Mes parents m'auraient probablement pas laisser tomber, si j'aurais eu ce genre de passe temps. Mais bon inutile de repenser à ça maintenant, il est trop tard pour revenir en arrière. Pour le moment j'étais heureux et si je n'aurais pas été comme je suis, je n'aurais peut-être pas pu rencontrer Helara.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Dim 8 Déc - 12:50

Helara était vraiment très heureuse qu'il la considère comme sa petite amie. Elle se sentait enfin réellement importante pour quelqu'un, enfin elle avait l'impression de ne plus passer pour une folle. Elle avait l'impression que son existence avait enfin un but, aimer, et rendre heureux ce jeune homme qui en fait tout autant avec elle. Alors que sa glace prenait forme, elle demanda l'avis de Red.

" C'est vraiment magnifique, tu es vraiment très douée, Helara ! "

Un vent de fierté la parcourue. En fait, c'était le premier vrai avis qu'elle avait reçu, et elle était contente de ne pas sculpter depuis tout ce temps pour rien. Red lui offrit un très beau sourire qu'elle lui rendit en dévoilant sa canine brisée.

" J'aimerais beaucoup avoir ton talent... "

Elle lâcha un instant ses outils et alla se blottir tout contre lui, en caressant ses cheveux et ses oreilles.

- Tu sais, chaque être est doté d'un talent. Si tu penses ne pas en avoir, c'est parce que tu ne l'as pas encore découvert.

Elle resta un moment serrée ainsi, dans ses bras, déposant parfois de doux baisers sur sa joue qui dérivaient sur ses lèvres. Elle se connaissait câline, mais à ce point, ça devenait de l'obsession. Puis elle perdit son sourire, et d'une toute petite voix, lui avoua :

- Si j'avais découvert mon don plus tôt je ne serais pas ici...

Oui. La vieille aurait eu plus de considération pour elle et ne l'aurait pas maltraitée ni battue. Comme si ses blessures se rouvraient, elle frissonna, rien qu'en repensant au fouet. Heureusement que Red était là, elle aurait fondu en larmes sinon. Elle était très triste quand elle lui posa cette question :

- Dis Red, pourquoi tu es dans ce refuge..?

S'il était là, c'était qu'il était perdu, ou abandonné. Qu'il vivait une triste existence. Helara était heureuse d'être dans à Hinan Shigiku car elle avait non seulement trouvé un toit, mais également un homme qui l'aimait pour ce qu'elle était. C'était un moment important. Répondre à cette question reviendrait à dévoiler une partie de son ancienne vie, et elle espérait qu'il le ferait pour elle. Elle lui rendrait volontiers la pareil, car elle sentait que si elle se confiait à lui sur son passé, elle irait déjà mieux.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Dim 8 Déc - 15:02

Quand je lui souris, elle me fit elle aussi un sourire radieux et elle dévoila une canine brisé, je me demandais bien comment elle avait pu réussir à ce casser ça, c'est pourtant solide et du même coup pourquoi elle avait tant de cicatrice? Je ne m'était même pas poser de question plus tôt... Elle lâcha ensuite ces outils pour venir à nouveau se coller contre moi en me caressant les cheveux et les oreilles.

- Tu sais, chaque être est doté d'un talent. Si tu penses ne pas en avoir, c'est parce que tu ne l'as pas encore découvert.

Un talent pour chaque être? Le seul talent que j'avais était d'être un expert en jeux-vidéo et de faire apparaître les personnages et objets de ces jeux, mais était-ce vraiment un talent? M'enfin, elle était toujours contre moi et me donnait de petit baiser sur les joues qui dérivaient parfois vers mes lèvres. Je remarqua que son sourire disparut.

- Si j'avais découvert mon don plus tôt je ne serais pas ici..


Mon sourire aussi avait disparut, elle semblait ce remémorer des souvenirs plutôt douloureux. Si elle était ici, il y avait une raison, elle n'était pas venu ici par pur envie. Il du lui arriver quelque chose dans son enfance qui la força à venir. Son passée commençais à m'intriguer de plus en plus, mais elle me devança et me posa une question.

- Dis Red, pourquoi tu es dans ce refuge..?


Je ferma les yeux, si je voulais qu'elle se confie à moi, il fallait que je fasse pareil et d'un côté je n'avais jamais parler de ce qui m'était arriver à personne, donc le dire à Helara me soulagerait surement. Mais je savais que cela ne risquait de pas être facile.

" Hé bien, j'ai été en quelque sorte abandonné par mes parent... Je crois qu'ils n'ont pas aimer ce que je suis devenu, le fait que j'aime les consoles. En fait, je ne connais pas vraiment la raison, mais un jour, ils ont commencer à m'ignorer complètement... Je n'existais plus pour eux. "

J'alla m'asseoir en emmenant Helara avec moi. Je me sentais plus très bien tout d'un coup, mais il fallait bien que ça sorte un jour. Je continua mon récit en allant un peu plus en détail. Que j'avais quitter ma maison seul et que je m'étais arrêter dans un refuge pour jeune. Je lui expliqua que cette endroit était l'enfer pour moi, j'étais différent, donc détesté de tous et battu aussi. Je lui raconta aussi un peu l'histoire avec cette fille qui m'avait jouer dans le dos. Les années à aller d'un endroit à l'autre sans être accepté nul part. Bref, je lui fis un résumé des moments les plus durs, jusqu'à mon arrivé ici, ce matin. Si je me retenais pas, j'aurais probablement fondu en larme, mais je m'interdisais de pleurer. Je regarda à nouveau Helara, je me demandais si elle saurait aussi ouverte que moi à dévoiler son passé.

" Et toi Helara, pourquoi tu es dans ce refuge ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Dim 8 Déc - 16:15

" Hé bien, j'ai été en quelque sorte abandonné par mes parent... Je crois qu'ils n'ont pas aimer ce que je suis devenu, le fait que j'aime les consoles. En fait, je ne connais pas vraiment la raison, mais un jour, ils ont commencer à m'ignorer complètement... Je n'existais plus pour eux. "

Helara entrelaça ses doigts avec ceux de son petit ami. Ses parents l'avaient abandonnés... Parce qu'il était passionné par ses jeux. C'était vraiment horrible. Comment pouvait-on garder un enfant pour l'abandonner ensuite? C'était ignoble. Helara n'en revenait pas. Red devait être infiniment triste. Elle se blottit un peu plus contre lui, comme pour lui montrer qu'elle était là, et qu'elle ne l'abandonnerait pas. Il poursuivit son récit et lui parla de son arrivée dans un autre refuge que celui là. Un refuge remplis d'humains. Normal qu'il ne se sentait pas à sa place. Et il se faisait battre. En fait, ils avaient beaucoup de chose en commun. Sauf cette fille qui lui avait brisé le coeur. Non. Jamais elle ne pourrait faire ça à son amour.

" Et toi Helara, pourquoi tu es dans ce refuge ? "

Elle le regarda et soupira. Non pas parce qu'elle allait lui parler de sa vie, mais parce qu'elle était tellement misérable qu'elle avait peur qu'il regarde bizarrement ses cicatrices. Il inspira puis commença son récit.

- J'ai été aussi abandonnée, mais dès la naissance. On ne voulait pas de moi. Mes parents m'ont déposé devant la porte de la vieille. Elle m'a gardé, mais n'a rien fait pour moi. Je volais la bouffe de son chien et de son furet pour survivre. Mais ils me mordaient.

Pour illustrer ses propos elle releva ses manches et lui montra les traces de morsures. Elle poursuivit.

- J'ai appris à lire en allant à la bibliothèque en cachette, grâce au documentaliste. Pis la vieille l'a apprit. Elle m'a ramené de force.. et...

Elle ôta son haut en dévoila à la fois son corps, mais surtout les traces de fouet dans son dos, en particulier celle, rouge qui traçait sa colonne vertébrale.

- ...elle a sortit le fouet. Elle m'a frappé longtemps. J'en pouvait plus. Et là, j'ai découvert ma magie, et j'ai congelé la vieille. J'avais dix ans. Pis le documentaliste est venu frapper à la porte, et j'ai appris que c'était mon père. Mais il est quand même partit, me laissant aux mains de familles d'accueil. Pis j'ai pu sortir à 16 ans et vivre seule, mais sans toit, dans la rue. J'en ai profité pour améliorer ma magie, et j'ai commencé à sculpter pour faire passer le temps... Voilà... Je suis arrivé il y a quelques jours... Et j'ai rencontré le plus adorable des jeunes hommes, et je peux plus me passer de lui.

Elle ne laissa pas Red répondre à cela et l'embrassa passionnément, comme elle ne l'avait encore jamais embrassé.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Dim 8 Déc - 17:32

Pendant que je racontais mon récit, je sentis les doigts d'Helara s'entrelacé avec les miens et pendant que je racontais, je la sentis se blottir un peu plus contre moi. C'était bien qu'elle soit là attentive à ce que je lui racontais. Lorsque je lui posa la même question, elle soupira et me regarda. Ça ne devait pas être facile pour elle aussi. Elle inspira ensuite et commença.

- J'ai été aussi abandonnée, mais dès la naissance. On ne voulait pas de moi. Mes parents m'ont déposé devant la porte de la vieille. Elle m'a gardé, mais n'a rien fait pour moi. Je volais la bouffe de son chien et de son furet pour survivre. Mais ils me mordaient.


Avec ça, elle releva ces manches pour me montrer les morsures d'animaux sur ces bras. Je n'en revenais pas c'était horrible de faire ça à un enfant. Au moins, même si je devais me débrouiller tout seul, je pouvais me préparer de la vraie nourriture... Elle continua ensuite.

- J'ai appris à lire en allant à la bibliothèque en cachette, grâce au documentaliste. Pis la vieille l'a apprit. Elle m'a ramené de force.. et..


Pour montrer encore une fois ce qui lui était arrivé, elle retira son haut, je rougis un peu, mais quand j'aperçus les traces rouges sur son dos, j'étais énervé. Je n'arrivais pas à le croire.


- ...elle a sortit le fouet. Elle m'a frappé longtemps. J'en pouvait plus. Et là, j'ai découvert ma magie, et j'ai congelé la vieille. J'avais dix ans. Pis le documentaliste est venu frapper à la porte, et j'ai appris que c'était mon père. Mais il est quand même partit, me laissant aux mains de familles d'accueil. Pis j'ai pu sortir à 16 ans et vivre seule, mais sans toit, dans la rue. J'en ai profité pour améliorer ma magie, et j'ai commencé à sculpter pour faire passer le temps... Voilà... Je suis arrivé il y a quelques jours... Et j'ai rencontré le plus adorable des jeunes hommes, et je peux plus me passer de lui.


Je ne pu même pas réagir à ça qu'elle m'embrassa passionnément. Ce baiser était aussi magique que les autres. Ma tristesse s'envola grâce à ce baiser qui dura un bon moment. Maintenant que je l'avais rencontrer, je ne pourrai jamais me passer d'elle non plus. Je ne voulais plus penser au passé maintenant, aujourd'hui, j'avais trouver une personne qui m'acceptais et je n'allais pas la quitter. Je m'éloigna un peu d'elle lorsque le souffle nous manqua. Je la regarda en souriant, puisqu'on était à dévoilé certain secret, pourquoi je lui montrais pas ce que je savais faire? J'attrapa la boite de jeux de Pokémon et dit.

" Autrefois, j'avais pour seul ami les personnages de ces jeux... "

Je lui montra la boîte, cette dernière se mit à briller devant nos yeux et sur ma tête apparut un Pikachu bien réel qui lâcha un " Pika Pika !! ".

" Mais maintenant, j'ai toi et je ne veux pas te perdre... " Mes joues passèrent aux rouges et je lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Dim 8 Déc - 21:53

Red fini par s'écarter d'elle et saisit une boite du jeu pokémon. Pendant un moment, Helara se demanda ce qu'il pouvait bien mijoter. Peut-être pourrait-elle essayer, mais il fit encore mieux.

" Autrefois, j'avais pour seul ami les personnages de ces jeux... "

Elle avait pensé à cet instant qu'il s'agissait de ses consoles en elles-même, mais lorsque la boite se mit à briller, et qu'un Pikachu apparut sur la tête de Red, elle n'en crut pas ses yeux. Elle resta bouche bée, et d'une main hésitante elle caressa le pelage jaune du Pokémon. Elle fut surprise de constater que ce n'était pas une illusion, qu'il était bien réel. C'était fantastique! Il disait ne pas avoir de don, mais c'était la preuve du contraire.

" Mais maintenant, j'ai toi et je ne veux pas te perdre... "

Elle prit le petit animal dans ses bras et le couvrit de papouilles, il semblait apprécier mais lâcha un petit coup d'jus qui électrifia les cheveux de la jeune fille. Elle rigola puis reposa le Pikachu sur la tête de Red. Elle caressa la joue du jeune homme de ses lèvres, avant de les appuyer sur son beau visage. Elle lui souffla à l'oreille.

- Moi non plus je ne veux pas te perdre.

Ses baisers dérivèrent dans le cou du jeune homme. Elle fit passer sa jambe par dessus les siennes, et se mit à califourchon sur son petit ami. Elle embrassa furieusement son cou, comme si elle avait peur de le perdre. Puis elle revînt à ses lèvres. Dieu qu'elle était heureuse d'être avec lui; Elle ne pouvait plus s'en empêcher. Mais si plus tôt elle se fichait complètement d'être nue devant lui, là, elle rougissait d'être seulement en soutient gorge. Elle se redressa. Sa poitrine était collée à son torse et elle était gênée. Elle afichait un petit sourire timide.

- Euuh je... ça te dérange si je reste comme ça..? je suis plus à l'aise en fait sans vêtements... Mais si tu refuses je me rhabillerai t'inquiète pas.

Elle avait un peu honte de demander ça, mais ça ne tiendrait qu'à elle, elle serait déjà nue dans ses bras, comme à leur rencontre en fait. Mince, elle était vraiment pas normale en y repensant, et ça la rendait triste d'être si différente des autres.

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Nouvel arrivant
Messages : 30
Date d'inscription : 05/12/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Lun 9 Déc - 0:22

Quand le Pikachu apparut sur ma tête, Helara resta sans mot et elle approcha sa main hésitante vers la petite souris jaune. Cette dernière n'étant pas méchante ce laissa faire. Elle le prit ensuite dans ces bras, il se laissa faire une nouvelle fois, mais lui envoya une petite décharge. J'aurais peut-être du la prévenir, mais bon elle en rigola et déposa le petit bonhomme sur ma tête. Elle me caressa ensuite la joue et elle s'approcha pour me dire à l'oreille.

- Moi non plus je ne veux pas te perdre.


Je souris et ferma les yeux en sentant ces baisers dans mon cou. Elle se mit ensuite en califourchon sur moi. Je garda les yeux fermés, elle embrassait toujours mon cou et c'était vraiment très bien. Elle dériva à nouveau vers mes lèvres ensuite. Je m'y opposa pas et y participa même, moi qui pensais mourir seul, j'étais sur d'une chose maintenant, elle serait à mes côtés pour toujours. Helara se releva un peu, sa poitrine était collé contre mon torse. Elle me fit un sourire timide. 

- Euuh je... ça te dérange si je reste comme ça..? je suis plus à l'aise en fait sans vêtements... Mais si tu refuses je me rhabillerai t'inquiète pas.

Maintenant qu'elle en parlait, je pris aussi une teinte de rouge. Comment j'avais pu oublier ça? Ne pas mater ! Même si on avait partager plusieurs baisers, je me sentais encore un peu mal à l'aise devant le corps presque nue d'Helara. Mais bon, c'était déjà moins pire que dans les douches et si elle se sentait mieux comme ça, je ne l'empêcherais pas.

" Non, c'est bon, ça ne me dérange pas. "

Mes joues étaient rouges et je ne quittais pas ces yeux. J'aimerais tellement me sentir plus à l'aise quand elle est comme ça. Mais bon, leur corps me font devenir complètement con, comme beaucoup de gars en fait... Le Pikachu que j'avais sur la tête, la quitta et alla se balader dans la pièce. Je m'approcha et lui fit un petit baiser sur les lèvres.

" Que voudrais-tu faire? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sorcière
Messages : 52
Date d'inscription : 23/11/2013
Age : 24
Localisation : Dans un coin, attendant de faire peur à quelqu'un
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    Mar 10 Déc - 13:27

HRP:
 

Helara sentait bien que son petit ami n'était pas encore très à l'aise en de telles circonstances.

" Non, c'est bon, ça ne me dérange pas. "

Elle lui offrit un petit sourire. Elle avait vu juste. Mais il était vraiment trop chou de faire passer le bien être de sa chérie avant le sien. Certes, elle ne savait pas pourquoi il était tant gêné devant son corps, mais elle respectait cela. La jeune fille se leva, et ouvrit les portes de son placard. Elle chercha un moment ce qui était moins couvrant qu'un pull, et plus qu'un soutient gorge. Finalement, elle opta pour un débardeur rouge. Elle l'enfila. C'était déjà beaucoup mieux, même s'il y avait un décolleté. Au pire, il lui ferait savoir si jamais c'était encore trop pour lui.

" Que voudrais-tu faire? "

Elle fît mine de réfléchir. Qu'est-ce qu'elle voulait faire à la base? Se doucher. Bon ça, c'était fait, mais dans le but de se réveiller. Oui c'était ça, elle avait sacrément mal dormis, et sa fatigue s'était traduite dans sa matinée : le saut du lit, les douches pour hommes, ou encore le fait qu'elle soit en ce moment même affalée sur Red. Quand elle s'en aperçut elle se redressa et secoua sa tête. L'usage de sa magie aussi l'avait fatigué, même si habituellement elle était assez endurante à ce niveau là. Elle bailla à s'en décrocher la mâchoire. Elle devait ressemble à un pauvre légume à ce moment. Elle serra le jeune homme dans ses bras, puis se frotta l'oeil du dos de sa main avant de bailler une nouvelle fois.

- En fait je suis très fatiguée... Je pense que je vais m'allonger un peu. Mais après une bonne sieste, j'aimerai bien aller à la piscine avec toi.

Elle avait toujours voulu y aller, et l'arrivée de Red avait avancé la date où elle irait enfin. Elle était très contente de l'avoir près d'elle. Elle se leva, et s'allongea sur son propre lit. Elle ôta ses collants noirs, puis ouvrit grand les bras. Elle était prête à s'endormir, ne manquait plus que son amour dans ses bras et elle rejoindrait Morphée.

- Viens mon coeur!

--------------------❤--------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://duerena.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...    

Revenir en haut Aller en bas
 
[LIBRE (pour les hommes logiquement :p)] Mais non qu'est-ce que vous racontez... ah tiens si c'était écrit sur la porte...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche de présentation pour RP, libre service ♥.
» Duel en duo...pour la joie des foules.
» Une tâche de chocolat chaud ? Sur ton chandail préféré en plus ? (libre pour homme ;) )
» Un endroit pour réfléchir... Pas seule. | Pv Tempête Argentée | Libre pour les gens qui s'ennuient XD |
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku :: ~Hinan Shigiku~ :: >>Salle de bain commune :: Douches :: Douche des garçons-
Sauter vers: