Refuge pour corps et âmes perdus
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapardeuse (PV Raziel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Esprit
Messages : 372
Date d'inscription : 24/04/2013
MessageSujet: Chapardeuse (PV Raziel)   Lun 24 Avr - 20:23

Plop plop, Setsuko rentra furtivement dans la cuisine avec pour seule lumière une faible bougie tremblotante qui ne servait guère à grand chose.
Il faisait nuit noire et la pièce semblait sortir droit d'un conte machiavélique. Cependant, la jeune directrice n'avait pas peur .
Elle posa la bougie sur le plan de travail, poussa un tabouret et grimpa dessus toujours avec sa lenteur franchement ennuyante.
Elle soupira, manquant de faire s'éteindre la flamme de la bougie pourtant assez loin d'elle et chercha des yeux quelque chose à manger.
Bien évidemment elle ne voyait rien et elle prit finalement un carton au pif avant de redescendre de son perchoir, sans doubler de rapidité d'ailleurs, puis se dirigea allègrement vers la table ronde autours de laquelle elle s'assit.
Elle ouvrit la boîte et fut bien heureuse d'y découvrir des biscuits salés probablement périmés depuis quelques mois, elle ouvrit le paquet ferme par une pince à linge légèrement moisie et vida le contenu peu alléchant dans sa bouche.
Décidément Setsuko avait faim. Si faim qu'elle s'empara d'un nouveau paquet cette fois de chips un peu molles mais pas si dégoutantes

--------------------❤--------------------


De mes Aminounets :D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinan-shigiku.forumactif.org
avatar
Nouvel arrivant
Messages : 1
Date d'inscription : 24/04/2017
MessageSujet: Re: Chapardeuse (PV Raziel)   Lun 24 Avr - 21:35

Un homme de grande taille marcha sur une allée en direction d'un bâtiment assez ancien. Il marchait sur un rythme, qui est familier à n'importe qui, c'était comme s'il l'avait dans la peau, ce qui était d'ailleurs vrai. Il était habillé d'un grand manteau léger et à capuche, qui cachait son pâle visage. Il glissa sa main droite dans la poche de son grand manteau, pour vérifier si l'objet dont il était si attaché, était toujours présent. Ce qui était le cas. Même s'il émettait un bruit régulier et audible, il avait quand même peur de le perdre, il ne faisait plus autant confiance à sa tête qu'autre fois, soupçonnant qu'étant si habituer à ce bruit, il n'y fasse plus du tout attention. C'était une montre, à l'ornement simple, mais aux cadrans complexes, de même que tout son système. Au moment où il enleva sa main de sa poche et qu'il releva sa tête, il vit une silhouette au milieu de l'allée. Il s'avança vers elle, sachant qui elle était. À peine il ouvrit la bouche pour lui demander ce qu'elle fabriquait ici, elle le devança.

- Dis-moi ce qui cloche avec le bâtiment.


Il écarquilla les yeux à cet ordre, surpris qu'elle lui ordonne cela, mais il obéit et regarda.
Le bâtiment semblait assez ancien, les chemins n'étaient plus entretenus, le personnel n'était donc plus là pour s'en occuper. C'était pareil pour le bâtiment, mais il regarda la disposition des salles dont il pouvait presque percevoir malgré l'obscurité les silhouettes fantastiques des meubles. Des chambres aux étages principalement. Il devait surement être autrefois un hôtel. Alors qu'il s'apprêtait à répondre que c'était autrefois un hôtel, mais à présent abandonner, il aperçut une faible lueur à travers une fenêtre. Quelqu'un était là.

- C'est un bâtiment abandonné, et pourtant, il y a quelqu'un.


- Bien, répondit la jeune femme, maintenant, tu n'as cas allé voir qui est-ce.

- Et pourquoi je t'écouterai ?

- Parce que, elle se retourna, son visage était lui aussi caché par une capuche et elle s'avança vers lui, je suis ta fichue conscience et que tu meurs d'envie de savoir ce qui se passe là-bas.

Il râla et se dirigea tout de même vers le bâtiment, alors que la jeune femme n'était plus là.



En entrant, il mit une main devant sa bouche et toussa. L'air était chargé de poussière et sentait l'enfermé. Il commença à se diriger vers la pièce où il avait entr'aperçu la lumière, essayant de s'habituer à l'air et à l'odeur qu'avait l'endroit et de ne pas se vautrer comme un idiot dans le noir. Il glissa sa main dans sa poche contenant sa montre, le bruit ainsi que le froid du métal et les vibrations régulier de l'aiguille des secondes le rassura. Il s'arrêta sur le pallier de la pièce, observant la personne mangeait, et la pièce dans laquelle il se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Esprit
Messages : 372
Date d'inscription : 24/04/2013
MessageSujet: Re: Chapardeuse (PV Raziel)   Lun 24 Avr - 21:56

Les chips étaient affreusement molles et dépourvues de goût . Ou plutôt si, mais c'était plutôt un goût prononcé et amer qu'un goût de chips.
Elle jeta donc le paquet par dessus sa tête et regarda au fond de la boîte en carton.
Décidément, il ne restait plus rien à Hinan Shigiku. Même pas de quoi manger dignement.

A vrai dire, ces derniers temps, Setsuko n'avait pas fait le plein en provisions. Elle même ne déambulait guère dans le refuge et préférait largement les restaurants et les cafés de la ville, bondés de monde, comme pour lui rappeler qu'elle n'était pas seule.

Cependant, il lui arrivait parfois de se promener de nouveau dans les couloirs, avec un sentiment de haine et de mélancolie à la fois, agrémenté d'une nostalgie profonde qui ne la quittait plus.
Pour couronner le tout, cela faisait incroyablement longtemps qu'elle n'avait pas déposé les pieds dans la cuisine, ce qui n'arrangeait pas les choses.
Setsuko finit donc par trouver un dernier paquet à l'allure presque normale et l'ouvrit pour y découvrir quelques cookies au chocolat qui devaient dater du dernier approvisionnement.
Elle l'ouvrit, prit un gâteau et s'affala dans sa chaise.
Alors qu'elle machait avec lenteur le biscuit - pas si mauvais d'ailleurs- elle entendit un bruit étrange venant du couloir.
Elle se redressa sur sa chaise et tendit l'oreille.
Quelqu'un venait de rentrer dans la cuisine, elle en était sûre..
Elle s'empara de la bougie et la tendit vers la porte.
Dans l'encadrement de cette dernière, un homme.
Il était grand, assurément, et semblait tout droit sorti d'un film policier américain un peu flippant.
Setsuko se leva, prit un couteau posé sur le plan de travail et recula tant bien que mal.
Assurément, cet étrange personne n'était pas là par hasard.
Elle se racla la gorge, mal à l'aise essayant de contenir sa peur et finit par prononcer d'une voix enrouée :

-Qui... Qui êtes vous ?

Elle secoua la tête comme pour chasser des mauvais esprits. Ce qui ne chassa pas l'étranger d'ailleurs.

-Ce refuge est à l'abandon ! Vous ne trouverez ici que remords et désespoir .. il n'y a plus rien ! Rien !

Setsuko finit par s'avancer. Elle avait moins peur. Après tout, Hinan Shigiku était mort , alors à quoi bon avoir peur ? Il n'y avait plus rien ici à protéger. Pas même elle .

--------------------❤--------------------


De mes Aminounets :D:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinan-shigiku.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapardeuse (PV Raziel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapardeuse (PV Raziel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique Raziel strife
» Kaïl Raziel
» [Mission rang A] Les secrets d'un scientifique {Ft Raziel}
» Raziel l'ange déchu ~ (terminé)
» L'écho des craintes [pv: Lynn] FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku :: ~Hinan Shigiku~ :: >>Cuisines-
Sauter vers: